Tout ce qui concerne le journal l'Infobourg.

DU LOGEMENT SOCIAL À SAINTE-FOY PLUTÔT QU’UN PHARE

Par Cheryl Ann Dagenais, coordonnatrice du Comité logement d’aide aux locataires (CLAL)
Crédit photo: courtoisie

Il y a quelques années déjà, nous avons assisté à la construction d’un édifice de 29 étages et ni l’arrondissement de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge, ni les citoyens et les citoyennes n’ont pu s’y opposer parce que les constructions de plus de 25000 mètres carrés échappent désormais au processus de contestation (voir l’article 74.4 de la Charte de la Ville de Québec).

Y’EN A MARRE DU BÉGIN

C’est en octobre dernier que le Journal de Québec nous confirmait ce que l’on pouvait pressentir depuis longtemps : nous en sommes au même point actuellement qu’avec les anciens promoteurs. En effet, dans l’article paru le 18 octobre sous le titre «Encore des retards à la Boucherie Bégin», on apprenait que les permis sont prêts à être délivrés par la Ville de Québec depuis longtemps, mais que la firme Genius n’a pas encore complété ses demandes.

ILOT SAINT-VINCENT-DE-PAUL : L’ESPOIR DE L’EXPROPRIATION AUX OUBLIETTES

Par Vincent Baillargeon

En 2016, le maire de Québec évoquait qu’avec l’entrée en vigueur du Programme particulier d’urbanisme (PPU) de la colline Parlementaire, qu’il n’y avait «aucune contestation possible» dans le cas d’une expropriation pour divers immeubles dits à « valeur patrimoniale supérieure », comme le site de l’ancien Patro.

Infobourg Vol. 30, no. 4 - octobre novembre 2018

Fermeture temporaire de la piscine du centre communautaire Lucien Borne

Par Agathe Légaré

La piscine du centre Lucien- Borne rouvrira ses portes à la fin mars 2019, si les travaux de réfection du bassin vont bien. D’ici là, la Ville de Québec invite les baigneurs et baigneuses à se rendre à l’une ou l’autre des deux piscines avoisinantes, où elle a payé l’ajout de périodes de bain libre gratuites. Il s’agit de la piscine Wilfrid-Hamel (155, rue Bigaouette) dans Saint- Sauveur, et de la piscine du YWCA (855, avenue Holland) dans Saint-Sacrement.

Rendez-vous au Vestiaire du faubourg

Par Lili Lapointe

Situé dans l’ancien presbytère, dans les locaux du Comité populaire, le Vestiaire est un lieu de belles découvertes à très bas prix. Que ce soit pour y dénicher un beau manteau, le parfait pantalon ou de magnifiques rideaux, c’est l’endroit parfait où tout trouver !

Un espace vert plutôt qu'un stationnement

Une cinquantaine de plants de tomates, de concombres, de courgettes, de kale, d’herbes fraîches et de fleurs furent installés. Avec le soleil de cet été et un arrosage constant, le jardin a fait la plus grande joie pour ceux et celles qui s’impliquent dans le projet.

Saint-Jean-Baptiste, à vivre et à partager

Par Louis Dumoulin, président du conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste
Crédit photo: Fabien Abitbol

En tant que président du conseil d’administration du conseil de quartier de Saint-Jean-Baptiste depuis l’automne 2009, j’ai eu le plaisir de célébrer le 25e anniversaire de la création de la formule québécoise des conseils de quartier.

Lire: Parlons vidanges, ou plutôt ... parlons ressources

Par Andrée O’Neill

Toutes celles et ceux qui ont vu, ou revoient parfois, La petite vie, l’une des meilleures séries de l’histoire de la télé québécoise, ne peuvent oublier Popa et ses vidanges. Popa qui protégeait jalousement le contenu de ses sacs verts et piquait une crise si quiconque s’avisait d’y toucher.

C'est donc bien beau, la mobilité à Québec!

Par Andrée O’Neill

Les femmes et les hommes qui veulent siéger à l’Assemblée nationale n’ont peut-être pas toutes et tous une connaissance très poussée de la langue française. Mais ils nous offrent de belles illustrations du mot oxymore. Un oxymore, c’est quand on dit quelque chose comme « hâtons-nous lentement » ou « elle est joliment laide cette tour de condos ».

Pages

Journal l'Infobourg

S'abonner à RSS - Journal l'Infobourg