L'ensemble des communiqués de presse du Comité populaire.

Cabane à sucre sur la rue Sainte-Claire : UN SUCCÈS POPULAIRE

==> Cliquez pour voir un diaporama (Québec, 22 mars 2010) Près de mille personnes ont participé dimanche le 21 mars, à une cabane à sucre sur la rue Sainte-Claire organisée par le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste.

Patro Saint-Vincent-de-Paul : la population doit être entendue

Communiqué de presse pour diffusion immédiate Québec, le 13 janvier 2010 - Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a vertement critiqué aujourd’hui en conférence de presse le projet d’hôtel envisagé sur le site de l’ancien Patro Saint-Vincent-de-Paul, de même que la position défendue par l’administration Labeaume dans ce dossier.

De l’habitation sur le site du Patro Saint-Vincent-de-Paul?

Le Comité populaire est d’accord

La Coalition pour le droit au logement interpelle les candidates et candidats à la Ville de Québec

Québec, le 06 octobre – Hier, la Coalition pour le droit au logement a profité de la Journée mondiale de l’Habitat pour interpeller les candidates et candidats à la mairie et aux postes de conseillères et conseillers à la Ville de Québec. Pendant que la crise du logement sévit durant toute l’année, les enjeux relatifs à l’habitation sont tenus sous silence dans la campagne électorale actuelle. Situation alarmante Avec un taux d’inoccupation de 0,6%, Québec vit une des pires pénuries de logements au Canada.

Logement social : Québec obtient 500 nouvelles unités

Une bonne nouvelle pour les locataires Communiqué de presse pour diffusion immédiate Québec, le 8 juillet 2009. Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste se réjouit de l’annonce faite aujourd’hui par le gouvernement provincial en présence du maire de Québec, M. Régis Labeaume, au niveau du logement social. « Ces 500 nouvelles unités sont une très bonne nouvelle pour les locataires de Québec » indique Nicolas Lefebvre Legault, coordonnateur au Comité populaire Saint-Jean-Baptiste. « Toutefois, précise le porte-parole du Comité, il faudra en construire beaucoup plus pour combler les besoins les plus criants ». M. Lefebvre Legault rappelle qu’à Québec, 7000 ménages consacrent actuellement plus de 80% de leurs revenus pour se loger, dont plus de 500 dans le seul quartier Saint-Jean-Baptiste.

Première réaction au PPU

Communiqué de presse Premières réactions du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste à l'annonce du Programme particulier d'urbanisme (PPU) de la Colline parlementaire Québec, le 13 mai 2009 - Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste accueille avec prudence l'annonce du Programme particulier d'urbanisme (PPU) pour le secteur de la Colline parlementaire. «Le PPU ne doit pas servir à imposer des projets controversés à la population» affirme le porte-parole du Comité populaire, Mathieu Houle-Courcelles. «L'arrivée de nouvelles tours à bureaux n'annonce rien de bon pour le quartier Saint-Jean-Baptiste».

Patro Saint-Vincent-de-Paul : on peut réparer le gâchis!

.

Détail d'un plan d'aménagement alternatif présenté par Marc Boutin pour alimenter le débat (cliquez sur l'image pour voir l'ensemble du site)

.

.

Communiqué de presse pour diffusion immédiate

.

Patro Saint-Vincent-de-Paul : on peut réparer le gâchis!

.

Québec, le 27 avril 2009 - Samedi dernier, 80 personnes ont participé à un forum citoyen sur l’avenir du Patro Saint-Vincent-de-Paul organisé à l’ENAP par le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste. L’événement a permis de dégager plusieurs constats troublants, mais aussi des pistes d’actions intéressantes pour tenter de réparer les erreurs commises dans le passé sur ce site.

Logement et pauvreté à Québec : des progrès déjà menacés

Québec, le 11 février 2009 - La situation générale des locataires s’est davantage améliorée à Québec que dans le reste de la province entre les recensements de 2001 et de 2006. Cette amélioration est toutefois compromise par l’effet combiné de la crise économique et de la pénurie de logements locatifs qui continue de frapper très durement la municipalité. C’est à ces conclusions qu’en sont arrivés le Front d’action populaire en réaménagement urbain et trois de ses groupes membres de Québec, lors de la présentation des données locales du Dossier noir sur le logement et la pauvreté au Québec que le FRAPRU vient de publier.

.

Écoutez la présentation de François Saillant

==> Vous pouvez aussi télécharger le fichier Mp3

.

Développement du site de l’église Saint-Vincent-de-Paul : Une demande de moratoire est acheminée au maire

Communiqué de presse pour diffusion immédiate De nombreux groupes et personnalités appuient la demande d’audiences publiques du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste Québec, le 12 février 2009 –Dans les derniers jours, le comité de citoyens a fait le plein d’appuis et demande à la Ville d’instaurer un moratoire sur la délivrance d’un permis de construction jusqu'à la tenue d’audiences publiques sur l'avenir du site ou jusqu’à la tenue de consultations publiques sur le Plan particulier d’urbanisme (PPU) du secteur de la colline parlementaire qui doit être lancé prochainement.

Projet de l’Hôtel Boréal sur le site de l’église Saint-Vincent-de-Paul: un autre navet urbanistique

Québec, le 22 janvier 2009 - Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste réagi avec inquiétude aux esquisses du futur Hôtel Boréal rendues publiques hier à l’occasion du dévoilement par la Ministre de la Culture, Christine Saint-Pierrre, d’une oeuvre d’art intégrant la façade au projet de construction. Le comité de citoyen-nes rappelle que même s’il fait partie du territoire protégé par l’UNESCO, le site fait partie intégrante du Faubourg Saint-Jean et doit être développé en tenant compte de cette double appartenance. À cet égard, la hauteur et la volumétrie du projet d’hôtel sont disproportionnés et jurent avec la trame urbaine du quartier environnant. Le Comité populaire est d’ailleurs intervenu lors des consultations publiques tenues hier soir sur l’harmonisation des réglements de zonage de l’arrondissement pour recommander de diminuer la hauteur maximale permise dans cette zone. Le groupe demande également que la Ville profite de la révision du règlement pour limiter le pourcentage de la superficie occupée par la fonction hôtelière. Cela permettrait le développement d’un projet laissant une place aux autres usages actuellement permis (logements, espaces verts, commerces et services publics). "

Pages

Communiqués de presse

S'abonner à RSS - Communiqués de presse