Le Comité populaire se fait entendre en consultation publique

Québec, 14 mars 2017 – Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a profité des consultations publiques mardi soir pour faire réentendre sa position dans les dossiers de l’ïlot Saint-Vincent-de-Paul, de l’îlot Lépine et de Saint-Louis de Gonzague. Cette consultation, organisée par la Ville de Québec, se déroulait dans le cadre de la réouverture du projet particulier d’urbanisme (PPU) de la colline Parlementaire. Le Comité populaire a déposé un mémoire relatant différentes préoccupations du groupe quant à l’aménagement des sites d’intérêts visés par ce PPU.

Un camp de formation au Compop

Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste vous invite à son camp de formation qui aura lieu samedi le 25 mars et dimanche le 26 mars.

C’est quoi l’objectif ?
Ce camp de formation se veut un moment, une rencontre entre militants et militantes des différents comités de travail. Ce sera l’occasion de se donner une base commune de ce qu’est le Compop et de dégager des défis qui nous attendent. Toutes les questions sont les bienvenues !

Offre d'emploi : Permanent ou permanente au Compop

Ouverture de poste:
Permanent ou permanente
(poste d’un an avec possibilité de permanence)

Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, un groupe populaire travaillant à l’amélioration des conditions de logement et de vie de la population à faible revenu, est à la recherche d'une personne pour se joindre à la permanence de l’organisme.

Description du poste:

Quatre groupes populaires unissent leur voix contre les hausses de loyer

Québec, le 11 janvier 2017 - Au moment où débute la période de pointe de reconduction des baux, le Bureau d’animation et information logement du Québec métropolitain (BAIL), le Comité des citoyen-ne-s du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS), le Comité logement d’aide aux locataires (CLAL) et le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste ont uni leur voix ce matin afin de procéder au lancement d’une campagne d’éducation populaire s’adressant aux locataires. Cette campagne vise à les informer et à les encourager à refuser les hausses abusives de loyer.

Infobourg hiver 2016

Le numéro d'hiver 2016 du journal du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste est en ligne.

Un permis pour un hôtel : c’est non !

Québec, 2 décembre 2016 – En début de semaine, Le Soleil nous apprenait que le promoteur Jacques Robitaille s’était inscrit au registre des lobbyistes. Il veut ainsi faire les «démarches auprès de la Ville de Québec en vue d'obtenir un permis de construction et d'occupation pour permettre l'érection d'un projet mixte d'hôtel et d'unités d'habitation au 800-816 côte d'Abraham à Québec, en vertu de la règlementation municipale en vigueur».

Les groupes de Québec du FRAPRU réclament la poursuite des subventions fédérales aux logements sociaux existants

Québec, 22 novembre 2016 – Les groupes de Québec du FRAPRU profitent de la Journée canadienne de l’Habitation pour réclamer que le gouvernement libéral de Justin Trudeau annonce, au plus tard lors de son budget de l’hiver 2017, qu’il poursuivra les subventions qu’Ottawa accorde depuis des décennies à 531 000 logements sociaux à travers le Canada, dont 113 650 au Québec. Ils demandent aussi que les milliers de logements dont les subventions fédérales ont pris fin au cours des dernières années puissent les récupérer.

Fermeture de la pharmacie Jean Coutu

Perte de services dans le quartier Saint-Jean-Baptiste

Québec, 2 novembre 2016 – Des résidentes dans le secteur de la rue Saint-Jean et Salaberry se disent inquiètes de la fermeture imminente d’une pharmacie Jean Coutu, située au 10 rue Saint-Jean, juste en-dessous de la résidence pour personnes âgées La Seigneurie de Salaberry.

Grève du communautaire : la revendication monétaire nationale

Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste va participer à un mouvement de grève national du secteur communautaire les 8 et 9 novembre prochain. Après bien des calculs, les représentant-e-s des différents secteurs de l'action communautaire se sont finalement entendu sur une revendication monétaire unitaire.

Le chiffre à retenir : 475

475 millions de dollars de plus par année! C'est ce dont nous avons besoin pour financer adéquatement la mission globale des 4 000 organismes communautaire de la province!

Vers une deuxième grève du communautaire

Légende photo : C'est pas d'hier que les groupes communautaires luttent la fois pour la reconnaissance et pour un meilleur financement (ici une action du RÉPAC en 1993).

Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste va participer à un mouvement de grève national du secteur communautaire les 8 et 9 novembre prochain. Explications.

Pages

S'abonner à Comité populaire Saint-Jean-Baptiste RSS