Campagne 2012 du Fonds de solidarité des groupes populaires

Devant l'imminence de nouvelles compressions budgétaires dans l’ensemble de nos paliers gouvernementaux, le Fonds de solidarité des groupes populaires lance sa 38e campagne de financement sous le thème « Donnez un coup de main aux ressources de votre quartier ! ».

À cette occasion, le Fonds de solidarité dévoile les principaux enjeux sur lesquels les huit groupes membres travailleront cette année. Comme à tous les ans, c’est une invitation à apporter votre contribution financière pour que nous puissions, ensemble, poursuivre la lutte contre les inégalités socio-économiques, environnementales et culturelles qui sévissent. Le lancement de la campagne 2012 est un appel à cultiver la solidarité afin de défendre nos droits et contrer les injustices.

==> Cliquez pour faire un don en ligne

Il est où le problème ?

Quelques questionnements soulevés à la lecture du « Sommaire décisionnel no : AJ2012-074 » (voir aussi le communiqué conjoint.)


RÈGLEMENT R.V.Q. 1959

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA PAIX ET LE BON ORDRE RELATIVEMENT AUX MANIFESTATIONS, ASSEMBLÉES, DÉFILÉS ET ATTROUPEMENTS

LA VILLE DE QUÉBEC, PAR LE CONSEIL DE LA VILLE, DÉCRÈTE CE QUI SUIT :

Communiqué de presse conjoint

Le droit de manifester sérieusement compromis à Québec Communiqué de presse pour diffusion immédiate ==> Voir aussi Il est où le problème? Québec, le 19 juin 2012. C’est aujourd’hui à 13h00 que les membres du Conseil municipal se prononceront sur une série de modifications au « Règlement sur la paix et le bon ordre relativement aux manifestations, assemblées, défilés et attroupements ». Une fois ces changements apportés, toute manifestation sera considérée comme illégale si les organisateurs et organisatrices ne remettent pas d’avis préalable à la Direction du service de police. Ces dispositions s’appliquent également à d’autres types de rassemblements, comme des lignes de piquetage. De plus, la Ville impose un couvre-feu en interdisant toute manifestation après 23h00. Il s’agit d’atteintes graves au droit de manifester, pavant la voie à l'arbitraire policier et à la criminalisation de la dissidence politique. Interpeller par surprise un chef de parti en campagne électorale sera dorénavant illégal à Québec. (Photo d'une action tintamarre visant André Boisclair du P.Q. le 15 mars 2007, source).

Qui a peur des casseroles?

Qui a peur des casseroles? Reportage vidéo sur l'intimidation policière dans Saint-Jean-Baptiste.

Défendons nos logements sociaux ! Grande Manifestation le 27 mai

Infobourg printemps 2012

,

Le contenu du numéro du printemps 2012 de l'Infobourg, le journal du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, est maintenant disponible en ligne...

Le 1er mai, c’était dans la rue que ça se passait !

Près de 1000 personnes ont manifesté hier dans le cadre de la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs. Dans un contexte où les droits sociaux sont bafoués, où les libertés sont attaquées depuis plusieurs semaines, la mobilisation citoyenne pour plus de justice sociale se poursuit dans la région de Québec.

==> Cliquez pour voir la galerie de photos

Dossier spécial du FRAPRU «La ville change…»

La ville change… Est-ce toujours pour le mieux?

  • 72 000 logements de plus d’ici 20 ans...
  • Quelle place pour le logement social?

Un dossier des groupes membres du FRAPRU à Québec

Au sommaire (HTML)

==> Téléchargez le dossier pdf

Le logement social dans les écoquartiers

Un principe à défendre
Photo: Étienne Grandmont

Inclusion sociale et mobilité durable

une préoccupation dans Saint-Sauveur


Illustration Typhaine Leclerc

Pages

S'abonner à Comité populaire Saint-Jean-Baptiste RSS