Ramener l’éducation populaire à l’avant-scène

Il y a longtemps que les groupes communautaires souhaitent être reconnus par le gouvernement, ici lors d'une action du RÉPAC en 1993 célébrant le mariage de l'éducation populaire autonome et du ministère de l'Éducation.

Il y a longtemps que les groupes communautaires souhaitent être reconnus par le gouvernement, ici lors d'une action du RÉPAC en 1993 célébrant le mariage de l'éducation populaire autonome et du ministère de l'Éducation.

Par Vania Wright-Larin (*)

Lire : Étouffer la dissidence

Répression politique quand tu nous tiens

Par Marie-Ève Duchesne

Paru le 10 novembre 2016 aux éditions Lux, Étouffer la dissidence se veut un reflet des analyses de la Commission populaire sur la répression politique (CPRP). Créée autour des évènements de 2012, cette Commission a eu comme projet une consultation populaire servant à recueillir près d’une centaine de témoignages à travers différentes villes du Québec : Montréal, Gatineau, Sherbrooke et Québec. En plus de pouvoir faire un portrait historique de la répression politique des 25 dernières années, cette démarche de consultation se voulait aussi un moment pour aller à la rencontre des militants et des militantes et apprendre de leurs expériences.

Un permis pour un hôtel : c’est non !

Québec, 2 décembre 2016 – En début de semaine, Le Soleil nous apprenait que le promoteur Jacques Robitaille s’était inscrit au registre des lobbyistes. Il veut ainsi faire les «démarches auprès de la Ville de Québec en vue d'obtenir un permis de construction et d'occupation pour permettre l'érection d'un projet mixte d'hôtel et d'unités d'habitation au 800-816 côte d'Abraham à Québec, en vertu de la règlementation municipale en vigueur».

Les groupes de Québec du FRAPRU réclament la poursuite des subventions fédérales aux logements sociaux existants

Québec, 22 novembre 2016 – Les groupes de Québec du FRAPRU profitent de la Journée canadienne de l’Habitation pour réclamer que le gouvernement libéral de Justin Trudeau annonce, au plus tard lors de son budget de l’hiver 2017, qu’il poursuivra les subventions qu’Ottawa accorde depuis des décennies à 531 000 logements sociaux à travers le Canada, dont 113 650 au Québec. Ils demandent aussi que les milliers de logements dont les subventions fédérales ont pris fin au cours des dernières années puissent les récupérer.

Fermeture de la pharmacie Jean Coutu

Perte de services dans le quartier Saint-Jean-Baptiste

Québec, 2 novembre 2016 – Des résidentes dans le secteur de la rue Saint-Jean et Salaberry se disent inquiètes de la fermeture imminente d’une pharmacie Jean Coutu, située au 10 rue Saint-Jean, juste en-dessous de la résidence pour personnes âgées La Seigneurie de Salaberry.

Grève du communautaire : la revendication monétaire nationale

Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste va participer à un mouvement de grève national du secteur communautaire les 8 et 9 novembre prochain. Après bien des calculs, les représentant-e-s des différents secteurs de l'action communautaire se sont finalement entendu sur une revendication monétaire unitaire.

Le chiffre à retenir : 475

475 millions de dollars de plus par année! C'est ce dont nous avons besoin pour financer adéquatement la mission globale des 4 000 organismes communautaire de la province!

Vers une deuxième grève du communautaire

Légende photo : C'est pas d'hier que les groupes communautaires luttent la fois pour la reconnaissance et pour un meilleur financement (ici une action du RÉPAC en 1993).

Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste va participer à un mouvement de grève national du secteur communautaire les 8 et 9 novembre prochain. Explications.

Infobourg automne 2016

Le numéro d'automne 2016 du journal du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste est en ligne.

La Coop du Faux-Bourg souffle 40 bougies

Les membres et leurs invités réunis le 17 septembre pour souligner le 40e anniversaire de la coopérative d’habitation du Faux-Bourg. Photo : courtoisie.

Les membres et leurs invités réunis le 17 septembre pour souligner le 40e anniversaire de la coopérative d’habitation du Faux-Bourg. Photo : courtoisie.

Par Nicolas Lefebvre Legault

C’est le 17 septembre dernier qu’avait lieu une cérémonie pour souligner le 40e anniversaire de la première coopérative d’habitation du quartier. La coopérative d’habitation du Faux-Bourg a profité de l’occasion pour rendre hommage aux bâtisseurs de la première heure du mouvement coopératif.

Une première année florissante pour le jardin Terre générationnelle

Par Isabelle Côté

Le 10 septembre dernier, c’est un vent de fraîcheur qui soufflait sur les aînés du centre d’hébergement le Faubourg (CHSLD), réunis à l’occasion de la première fête des récoltes du jardin Terre générationnelle. C’est que ce nouveau jardin collectif, développé dans l’enceinte du centre d’hébergement, accueille des citoyennes jardinières* dont la moyenne d’âge se situe autour de 30 ans.

Pages

S'abonner à Comité populaire Saint-Jean-Baptiste RSS