Le patro, on en fait quoi ?

Il y a 10 ans, le Comité populaire soumettait un plan d'aménagement alternatif pour le site de l’ancien patro SaintVincent-de-Paul. Illustration : Marc Boutin

Retour sur la séance de travail collective

Par Pascaline Lamare

Le Comité populaire organisait le 16 novembre dernier une séance de travail collective dans le but de recueillir les besoins, avis et propositions des citoyens et citoyennes à la suite des résultats de la consultation populaire, relative au terrain de l'ancien patro Saint-Vincent-de-Paul (voir L’Infobourg de l'automne). Ces informations permettront d'établir des critères précis, qui pourront être défendus auprès de la Ville, ou utilisés dans le cadre d'un concours d'architecture.

Il ne reste plus qu'une pharmacie dans le quartier

Par Pascaline Lamare

La pharmacie Jean-Coutu située à l'angle des rues Saint-Jean et Salaberry a fermé ses portes le 8 novembre dernier. Bien que proposant peu de produits annexes que l'on retrouve publicisés dans les circulaires de l'enseigne, et étant ouverte uniquement du lundi au vendredi, l'officine permettait de servir une population peu mobile qui a besoin de services de proximité.

Accès transports viables a 25 ans

Un exemple de campagne de sensibilisation d'Accès transports viables. Photo : courtoisie

Par Nicolas Lefebvre Legault

Bien que ne portant le nom d’Accès transports viables que depuis 2003, l’organisme de défense des droits des utilisateurs et utilisatrices des transports collectifs et actifs de la région de Québec a eu 25 ans cet automne.

L'approbation référendaire doit être maintenue !

Par Fabien Abitbol

Un regroupement de 24 conseils de quartier, dont celui de Saint-Jean-Baptiste, a été entendu en commission parlementaire le 15 novembre au sujet du projet de loi 109. Ce regroupement demande qu'à l'avenir « aucun futur projet de loi ne contienne des dispositions visant à l'abolition du processus d'approbation référendaire ».

Flambée des loyers à Québec : et ça continue !

(La rédaction) Alors que la SCHL publiait à la fin novembre le Rapport sur le marché locatif, force est de constater que la diminution des loyers à Québec, évoquée comme une possibilité au début de l’automne dans certains médias de la région par la SCHL, n’aura finalement pas eu lieu. Au contraire, le Bureau d’animation Information logement (BAIL) constate que la hausse du taux d’inoccupation dans la région de Québec n’aura en rien freiné la flambée du prix des loyers.

Embellissement : Remise de prix par le conseil de quartier

Photos : Pascaline Lamare et courtoisie

(La rédaction) Une remise de prix dans le cadre du concours d’embellissement a eu lieu le 6 décembre dernier au Centre culture et environnement Frédéric Back dans le cadre de l’assemblée régulière du conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste.

Organismes en grève : encore plus occupés !

Par Colin Laverdure

Du 7 au 9 novembre, les organismes d’action communautaire autonome du Québec entier se sont unis dans le cadre de la campagne « Engagez-vous pour le communautaire ». Revendiquant reconnaissance, réinvestissement dans les services publics et meilleur financement pour leur mission, nombre d’entre eux ont voté pour deux jours d’interruption de services. Ils ont donc pu organiser un panel varié d’activités, partout au Québec, pour rappeler les difficultés vécues actuellement. L’Assemblée nationale a voté avant la fin de la grève une motion en faveur d’une partie de leurs revendications ; une petite victoire pour une campagne qui se poursuivra en 2017.

Autorités zélées durant la grève

Par Colin Laverdure

Permis, pas permis : quelle différence ?

On se demande réellement l’utilité des formulaires de rassemblement et de manifestation que la Ville exige pour chaque activité. Si certains avaient effectivement été produits dans le cadre de la grève, d’autres ont été omis ; l’omniprésence des policiers, tant aux actions « déclarées » qu’aux actions « surprises », n’était nullement modifiée par ce facteur. À quoi bon remplir un formulaire alors ?

Adoption du projet de loi 70 : une honte pour le Québec

Par Colin Laverdure

Voilà, c’est fait. Le 10 novembre 2016, le gouvernement a fini par adopter le projet de loi 70, après un an de délibération et de fortes oppositions. Faisant fi des mouvements communautaires et universitaires, 76 députés ont voté en faveur de son adoption, pour seulement 26 contre. La « Loi visant à permettre une meilleure adéquation entre la formation et l’emploi ainsi qu’à favoriser l’intégration en emploi » est donc en place. Au menu, des coupures aux effets dévastateurs pour les nouveaux prestataires d’aide sociale, signées François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale… mais qu’en est-il de la solidarité sociale ?

Ramener l’éducation populaire à l’avant-scène

Il y a longtemps que les groupes communautaires souhaitent être reconnus par le gouvernement, ici lors d'une action du RÉPAC en 1993 célébrant le mariage de l'éducation populaire autonome et du ministère de l'Éducation.

Il y a longtemps que les groupes communautaires souhaitent être reconnus par le gouvernement, ici lors d'une action du RÉPAC en 1993 célébrant le mariage de l'éducation populaire autonome et du ministère de l'Éducation.

Par Vania Wright-Larin (*)

Pages

S'abonner à Comité populaire Saint-Jean-Baptiste RSS