.

Tout ce que vous avez besoin de savoir pour placer de la publicité dans le journal l'Infobourg (et plus!).

.

.

De la publicité dans l'Infobourg

Profil de l'Infobourg


De la publicité dans l'Infobourg

Vous voulez rejoindre vos client-es de Saint-Jean-Baptiste et de la haute-ville ? L'Infobourg a ce qu'il vous faut ! Non seulement nous sommes lu par 5 000 personnes dans Saint-Jean-Baptiste mais nous sommes également les moins chers.

Pourquoi choisir l'Infobourg?

  • C’est le média le plus près de vos client-es (édité dans le quartier par un groupe du quartier pour les gens du quartier).
  • C’est le moins cher (moins cher que de distribuer une circulaire de porte-à-porte).
  • Votre publicité ne sera pas noyée (pas plus de 40% de publicité, auto-promo incluses).
  • Vous rejoignez une population réfractaire aux publisacs et autres publicités directes (55% des copies distribuées de porte-à-porte sont lues par au moins une personne du ménage).
  • Vous soutenez un média à but non lucratif.

Tirage et distribution
Le tirage minimum de l'Infobourg est de 7 000 copies (il nous arrive d'en imprimer plus pour des occasions spéciales). L'essentiel de ce tirage est distribués de porte-à-porte et dans les commerces et lieux public de la haute-ville (75% dans le quartier Saint-Jean-Baptiste).

Grille de tarif

Tarif de base
Publicité couleur / sans placement garanti
Pleine page => 695$
Demie page => 395$
1/3 de page => 300$
1/4 de page => 250$
1/6 de page => 175$
1/8 de page => 135$
Carte d’aff. => 75$

Tarif réduit
Publicité noir & blanc
Pleine page => 545$
Demie page => 300$
1/3 de page => 235$
1/4 de page => 200$
1/6 de page => 135$
1/8 de page => 105$
Carte d’affaire => 60$

Rabais
Comme nous voulons fidéliser nos annonceurs et faciliter la vie de tout le monde, nous offrons un rabais de 20% si vous prenez un contrat d'un an (i.e. une publicité de même format --pas nécessairement la même-- dans 5 éditions consécutives). N'oubliez pas que le principe de base en publicité est la répétition

Profil de l'Infobourg

Le journal
L’Infobourg est le journal du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste. À l’origine simple bulletin de liaison, l’Infobourg a connu bien des mutations. En 1994, il passe au format revue et commence à être distribué gratuitement dans tout le quartier. C’est à ce moment qu’apparaît la publicité. En 1999, nouvelle mutation, le journal passe au format tabloïd et fait une incursion dans Saint-Roch. En 2003, l’équipe repense la maquette et le contenu rédactionnel pour donner le journal que vous connaissez. En bref, l’Infogourg est un journal communautaire, libre et participatif, qui défends sans ambages les droits et les intérêts des gens du quartier et notamment des classes populaires et autres groupes défavorisés. L’Infobourg est publié 5 fois par année : en juillet, en octobre, en décembre, en février et en avril.

Le contenu
L’Infobourg priorise la couverture des nouvelles locales et des dossiers chauds, c’est-à-dire ceux qui affectent le plus les droits des citoyen-ne-s. Quand il aborde les sujets nationaux et internationaux, c'est par leurs répercussions locales. Le journal favorise l’expression des gens qui n’ont peu ou pas accès aux médias traditionnels. L’Infobourg fait la promotion des initiatives émanant du quartier. Le journal se présente en général sur 16 pages.

Le lectorat
Une étude réalisée en collaboration avec le Département de sociologie de l’Université Laval indique que 55% des copies de l’Infobourg distribuées de porte-à-porte sont lues par au moins une personne du ménage (à comparer avec le taux de pénétration moyen des journaux de quartier gratuits qui tourne autour de 40%). Selon une estimation, cela veut dire qu’environ 5 000 personnes lisent l’Infobourg dans Saint-Jean-Baptiste.

Toute chose étant relative par ailleurs, on peut retenir ce qui suit du portrait du lectorat de l’Infobourg :

  • 31% est âgé de 18-35 ans,
  • 44% est âgé de 36-55 ans,
  • 25% est âgé de 56 ans et + ...

(par contre, les retraité-es nous lisent proportionnellement plus que les autres (64% versus 55%)).

  • Il vit dans le quartier depuis plus de 5 ans (à 62%).
  • Il est instruit (62% ont fait des études universitaires).
  • Il travaille pour gagner sa vie (à 76%).
  • Il n’est ni pauvre, ni riche (revenu médian d’un peu plus de 30 000$).

De la publicité dans l'Infobourg