Par Fabien Abitbol
Crédit photo : Fabien Abitbol

À l'occasion de l'Assemblée générale annuelle du conseil de quartier de Saint-Jean-Baptiste (CQSJB), au début d’avril, avaient lieu comme chaque année des élections. Vu que plusieurs membres administrateurs avaient démissionné ou ne se représentaient pas, le renouvellement fut important... et n’est pas fini : un poste réservé aux femmes sera en élection début septembre.

Désormais, le benjamin du conseil d’administration (CA) est Charles Gosselin-Giguère, plus jeune d’un an que Laurie Vallières, qui avait fait son retour au CA en avril 2017 (lire L’Infobourg de mai 2017). Charles n’est pas tout à fait un inconnu, pour les habitués : administrateur coopté depuis octobre 2017, il siège depuis novembre au conseil de quartier. Il s’occupe désormais des relations avec la SDC, jusqu’alors entre les mains de Michel Hallé, qui ne se briguait pas de nouveau mandat. Titulaire d’une maîtrise en architecture, ce Lévisien d’origine est étudiant en design urbain. Il a choisi Saint-Jean-Baptiste entre autres pour la distance de marche entre son domicile et le lieu de ses études.

Ce qui l’intéresse au CQSJB, ce sont entre autres les consultations publiques car « plein de sujets sont abordés en deux heures », la recherche d’un mode de vie durable, et l’implication citoyenne. Un bénévolat qu’il trouve bien différent de ce que l’on apprend à l’école.

Tout comme Charles Gosselin-Giguère, Priscilla Corbeil vient de Lévis. Elle a vécu dans plusieurs quartiers de Québec avant de se poser en 2016 dans Saint-Jean-Baptiste, quartier qui lui fait penser par certains aspects au Vieux-Lévis. Intéressée par la vie politique et l’engagement citoyen, Priscilla a suivi des études en sciences de l’éducation et rédige actuellement son mémoire de maîtrise en psycho-pédagogie.

Elle souhaite particulièrement s’impliquer dans les problématiques du développement du quartier, de l’amélioration de la qualité de vie, et des transports en commun.

François Talbot, chercheur et doctorant en sociologie « à temps partiel », s’est aussi installé en 2016 dans Saint-Jean-Baptiste, un « coeur de la cité » qu’il apprécie pour sa vie culturelle et politique. À propos de politique, son visage et son nom ne sont pas totalement inconnus : il était candidat indépendant pour le district Cap-aux-Diamants lors des élections municipales de novembre 2017.

Intéressé par la démocratie municipale, François considère qu’un conseil de quartier a la capacité d’initier et de développer « des projets concrets », notamment en terme d’aménagement du territoire et de développement durable, visant l’amélioration des milieux et conditions de vie des résidents et résidentes.

Isabelle Barrière est à l’emploi dans l’administration du CHU de Québec. Cette néo-résidente de Saint-Jean-Baptiste a le « goût d’accomplir une action citoyenne », parce que « c’est bien beau de chialer, mais... », dit-elle. Peut-être l’avez-vous aperçue lors des deux journées d’animation sur la rue Saint-Jean à la mi-juin, puisque dès le mois de mai, à l’occasion de son premier conseil d’administration post-élections, elle a été chargée de s’occuper de l’organisation de la participation du conseil à la fête annuelle du faubourg.

Cerise sur le sundae : Isabelle est mère d’une petite fille de six ans, scolarisée à l’école Saint-Jean-Baptiste. Or, depuis juin 2014 et le départ de Willem Fortin, père de quatre enfants, aucun administrateur n’avait d’enfant en âge scolaire. Un manque criant en matière de diversité de la représentation au conseil de quartier.

Par ailleurs, pour assurer la prise de notes et la mise en forme des procès-verbaux, l’embauche d’une nouvelle personne devrait être officialisée en septembre prochain. Coïncidence : il s’agirait d’Audrey Jolicoeur, une femme qui, elle aussi, a une fille de six ans scolarisée à Saint-Jean-Baptiste.

Avec le départ de Michel Hallé, qui assurait entre autres la vice-présidence du conseil, il n’y a désormais plus que trois personnes de 55 ans et plus parmi les administrateurs.

Mais le CA du CQSJB n’est pas complet : il reste un poste à combler pour une femme, et une élection aura lieu début septembre. Pour tout renseignement sur la présentation de candidature, vous pouvez écrire au bureau d’arrondissement (courriel  : conseilquartier.saint-jean-baptiste@ville.quebec.qc.ca) ou joindre un administrateur bénévole par l’intermédiaire du bouton « Nous contacter » de la page Facebook (facebook.com/ CQSJB).

De nouvelles têtes au conseil de quartier