Un pas dans la bonne direction !

Québec, le 18 février 2008 – Par la présente, la Coalition régionale pour le droit au logement se réjouit de l’adoption ce soir, lors du Conseil de ville, d’une résolution demandant au gouvernement du Québec de poursuivre ses investissements dans le développement du logement social. Cette prise de position laisse croire que la nouvelle administration municipale jouera un rôle plus actif auprès des gouvernements supérieurs en matière de logement.

Cette position va dans le sens de ce que différents groupes communautaires espéraient. La Coalition souhaite que cette résolution ne reste pas lettre morte et espère qu’à la veille du budget provincial, la Ministre des Finances en tiendra compte. Selon des rumeurs persistantes, les libéraux ne prévoient aucun nouvel investissement permettant de poursuivre la construction de coopératives et d’OSBL d’habitation au Québec. Les groupes de défense du droit au logement craignent un retour en arrière si développement du logement social devait tomber à zéro.

Québec, une des pires régions métropolitaines… pour se loger
Rappelons que selon le rapport sur le marché locatif de la Société canadienne d’hypothèques et de logement, publié en décembre dernier, le taux de logements inoccupés a chuté à 1,2 % dans la région de Québec, ce pourcentage n’étant que de 0,9 % dans le cas des logements pour familles. Le taux d'inoccupation, qui est quasi inexistant dans les logements de trois chambres à coucher et plus qui se louent moins de 550 $ par mois, n'est que de 0,7 % dans les logements se louant entre 550 $ et 699 $ par mois. La situation est encore plus flagrante dans le cas de logements de deux chambres à coucher. Alors que le taux de logements inoccupés est de 2,1 % dans les logements se louant plus de 1000 $ par mois, il tombe à 0,3 % pour ceux se louant moins de 549 $ par mois et à 0,8 % pour ceux se louant entre 550 $ et 699 $ par mois. Bref, la poursuite du développement du logement social ne serait vraiment pas un luxe!

Le Conseil de Ville adopte une résolution en faveur du développement du logement social