Québec, le 24 avril 2007 -- L’équipe du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste salue l’initiative des syndiqué-es en lock-out du Journal de Québec de publier un nouveau journal indépendant. « C’est une très belle initiative » a noté Nicolas Lefebvre Legault, le coordonnateur de l’organisme communautaire. « Nous sommes toutefois déçu-e-s de constater qu’il y a certains réflexes d’écriture qui ne se perdent pas… Nous avons par exemple été très surpris-e-s d’apprendre que nous étions un regroupement d’anarchistes » a déclaré Nicolas Lefebvre Legault.

L’équipe du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste tient à rectifier les faits. « Nous sommes un organisme communautaire issu de la volonté des résidant-es du quartier » a précisé Nicolas Lefebvre Legault. « Ça fait 30 ans que le Comité populaire est actif dans Saint-Jean-Baptiste, nous n’avons jamais filtré les gens à l’entrée. Au fil des ans, nous avons vu passer plusieurs générations militantes : des rouges, des noirs, des verts, des roses, des bleus, tous des résidant-es politisé-es du quartier. Il est carrément abusif d’enfermer le Comité dans un corridor idéologique, » a conclu le coordonnateur.

Notons que plusieurs personnalités politiques de Québec --Agnès Maltais, Pierre Maheux, Christian Simard, Serge Roy— sont passées à un moment ou un autre par le Comité populaire et seraient surprises d’apprendre qu’elles ont à l’époque milité dans un regroupement d’anarchistes.

Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a été fondé en 1977. Il défend le caractère résidentiel et populaire du quartier, le droit à un logement décent et abordable et un aménagement urbain respectant la spécificité du quartier. Entre autres services subversifs, le Comité populaire accompagne le comité de requérant-es de la Coopérative l’Escalier, opère un comptoir vestimentaire, le Vestiaire du Faubourg, un journal de quartier, l’Infobourg, et un site de compostage communautaire. Il est membre fondateur du FRAPRU, du RÉPAC, de la Coalition pour le droit au logement et du Fonds de solidarité des groupes populaires de Québec.

Rectificatif : Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste est un groupe communautaire!