Communiqué

Québec, le 26 septembre 2006 - La Coalition pour le droit au logement appuie les résidant-es du Vieux-Sillery et s’oppose au projet de la mairesse Boucher, visant à développer 1 400 nouvelles unités de condominiums. Le tout serait bâti sur les domaines des communautés religieuses à Sillery, des domaines qui offrent des vues imprenables sur le fleuve Saint-Laurent.

La Coalition doute du besoin pour ce type d’habitation alors que la plupart des analystes notent un ralentissement du marché du condo et que, selon le dernier Rapport sur le marché locatif de la SCHL, 12% des appartements luxueux --ceux qui se louent à plus de 1 000$, toutes grandeurs confondues-- sont vacants dans la zone incluant 7Sainte-Foy et Sillery. Les données du rapport soulignent clairement que plusieurs centaines d’appartements luxueux ont été construits dans ce secteur ces dernières années.

Au moment où les autorités politiques nient de plus en plus l’existence même de la crise du logement, plus de 40 000 ménages de la Ville de Québec consacrent plus de 30% de leurs revenus à se loger . Alors que les besoins en logements accessibles financièrement sont criants, y compris dans l’arrondissement Sainte-Foy/Sillery, les groupes membres de la Coalition pour le droit au logement estiment que la Ville de Québec doit de toute urgence acquérir ces terrains et les placer dans sa réserve foncière. Ces domaines boisés doivent servir en priorité aux besoins exprimés par la population, notamment à la construction de logements sociaux.

Tours à condos dans le Vieux-Sillery : «Faisons une croix là-dessus»!