Par Kéven Bibeau-Létourneau

Vous l’aurez sans doute remarqué aux sons incessants des jappements de chiens, le parc Richelieu a officieusement été converti en zone à usage exclusif des chiens, et ce grâce à la Brigade Cynophile, un collectif de propriétaires de chiens qui a décidé d’annexer unilatéralement le mal-aimé des parcs de Saint-Jean-Baptiste.

Bénéficiant d’un nombre croissant de membres depuis les derniers mois, la Brigade Cinophile déploie quotidiennement sa meute de toutous sur l’ensemble du parc en y organisant toute une panoplie d’activités fort intéressantes. Au menu des réjouissances : courses de chiens, séances d’aboiements, souillages des bancs et du module de jeu, et ce peu importe l’heure et le jour. Que du bonheur pour le voisinage immédiat. Au niveau des gains substantiels obtenus par la brigade, notons celui d’avoir fait fuir le peu de familles avec enfants qui osait s’y aventurer il y a peu de temps.

Cela dit, devenir un membre à part entière de la Brigade Cynophile nécessite le respect de certaines conditions implicites, dont :

• Détenir un ou plusieurs chiens, de grande taille de préférence. Posséder un molosse menaçant et/ou aboyant sans contrôle est un avantage;
• Ignorer sciemment tout règlement de la Ville de Québec, en particulier le R.V.Q. 1059, article 13*, ainsi que l’affichage rappelant les règles à respecter. Au sein de la Brigade, c’est le Code d’honneur qui prévaut;
• Faire soulager votre chien de préférence contre les modules de jeux pour enfants: ils ont été installés à cet effet;
• Faire japper votre animal principalement tôt le matin et/ou tard le soir ainsi qu’en fin de semaine;
• Ne jamais attacher votre animal;
• Utiliser toutes les méthodes possibles dans le but de les exciter;
• Vous assurer qu’aucun enfant ou qu’une personne itinérante ne pénètre à l’intérieur du parc.

Si vous avez eu l’idée géniale, vous aussi, d’acquérir un chien de grande taille afin qu’il puisse gambader heureux et en toute liberté dans le parc immobilier où les appartements sont parmi les plus exigus de la ville, dans l’un des quartiers les plus densément peuplés au Canada et où le pourcentage d’espaces verts est parmi les plus faibles au pays, rejoignez vite la Brigade Cynophile et bénéficiez d’une impunité totale, quel que soit le comportement de votre animal à quatre pattes préféré, tout en augmentant les nuisances sonores et olfactives sous la bienveillance des autorités municipales qui ont d’autres chats à fouetter. Cris et hurlements de chiens aux petites heures du matin le dimanche ou tard le soir en semaine, le voisinage en redemande!

* L’article 13 du règlement 1059 de la Ville de Québec parle des nuisances en lien avec les animaux domestiques : https://reglements.ville.quebec.qc.ca/fr/ShowPdf/cr/R.V.Q.1059.pdf

Tags:

Un nouveau parc à chiens dans saint-jean-baptiste!