Lundi 18 novembre 2019- C’est aujourd’hui que le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste déposera au Conseil municipal sa déclaration d’appui pour un projet de réaménagement citoyen de l’Ilot Saint-Vincent-de-Paul.

21 organismes et 480 citoyens et citoyennes ont appuyé le projet qui demande à la Ville de répondre à une mixité de besoins pour les gens des quartiers centraux avec un parc, du logement social et un jardin communautaire.

Pour Vincent Baillargeon, permanent au Comité populaire, : « la mixité de groupes et le nombre de personnes appuyant la déclaration démontrent bien un consensus. La Ville de Québec doit mettre en place dès maintenant les conditions permettant de réaliser un projet qui réponde aux besoins du quartier ».

M. Baillargeon assure que le Comité populaire soutient la démarche d’expropriation en cours contre Jacques Robitaille, propriétaire qui a laissé à l’abandon le terrain depuis 20 ans. « Il s’agit d’un premier pas vers une solution collective, mais il faut s’assurer que le projet aille dans la bonne voie, nous ne voulons pas revivre la même saga avec un futur promoteur ».

Des militants et militantes du Comité populaire profiteront du Conseil municipal de ce soir pour questionner l’administration Labeaume sur leur vision du terrain pour l’avenir, ainsi que sur les démarches d’expropriation en cours. Le Comité populaire espère que les résidents et résidentes ressortiront du Conseil avec des réponses satisfaisantes.

Rappelons qu’à l’élection de 2017, le maire Labeaume ciblait le terrain de l’ancien Patro Saint-Vincent-de-Paul pour aménager un lien mécanique et un espace vert. Le Comité populaire souhaite également que la Ville soit en mode ouverture concernant son projet de réaménagement citoyen.

D’autres actions seront à venir pour illustrer les différents besoins dans le quartier, dans les prochains mois.

Pour voir la déclaration et les signatures obtenues : www.compop.net/node/1069

Dépôt d’une déclaration pour un réaménagement citoyen de l’Îlot Saint-Vincent-de-Paul