Texte paru sur le Bourdon du Faubourg, le 9 juin 2019
Photo : Pascaline Lamare

Le samedi 8 juin, les résidents et résidentes du faubourg Saint-Jean-Baptiste pouvaient s’emparer des rues du quartier pour se retrouver entre voisins et voisines, et profiter du beau soleil pour (re)nouer des liens de proximité. Le Bourdon a participé à trois fêtes des voisins, dans l’ouest de notre sympathique quartier. Retour en images sur cette belle édition 2019.

L’idée de la Fête des voisins, qui est organisée chaque année le premier ou le deuxième samedi de juin, c’est de rapprocher les personnes qui vivent à proximité mais qui ne se côtoient pas au quotidien, et éventuellement de développer des réseaux d’entraide, et pourquoi pas d’amitié!

Premiers à ouvrir le bal, les voisins et voisines de la rue Saint-Olivier, emmenés parles résidents et résidentes de la coop La Fameuse, se sont retrouvés à partir de 11h samedi matin. Saint-Olivier, emmenés par les résidents et résidentes de la coop La Fameuse, se sont retrouvés à partir de 11h samedi matin. Au programme: mini-bazar, jeux pour les enfants (les petits et les grands), hotdogs et thé glacé sur fond d’ambiance musicale sud-américaine. L’objectif était à la fois de se connaître (il s’agit d’une première édition pour la rue Saint-Olivier de ce côté-ci du quartier), de faire connaître le projet de murale sur la coopérative de logement La Fameuse, et enfin de contribuer au financement de cette murale. Une activité qui aura généré près de 250$ sur la journée, nous informe François G. Couillard, résident de La Fameuse.

Les résidents et résidentes de la rue Lockwell ont pu se retrouver au parc Lockwell à partir de 13 h. Une mobilisation timide au début pour cette première édition ; les participants et participantes se sont néanmoins retrouvés en plus grand nombre en fin de journée, et ont pu profiter de mets préparés par une famille du quartier vers 17 h.

Enfin, la fête des voisins de la rue Lavigueur, qui se tient depuis plusieurs années déjà, a été l’occasion de finir la journée de manière tout aussi familiale et conviviale. Elle avait débuté par l’apparition d’un essaim d’abeilles près de la tour Martello, que Jérémie, de chez Alvéole (que nous avons déjà rencontré pour le Bourdon !), est venu récupérer, ainsi que la reine, avec un aspirateur spécial, pour le plus grand étonnement des petits et grands. Rappelons que les abeilles sont inoffensives, et n’attaquent que si elles se sentent menacées. Il n’y avait donc pas de danger, et la zone d’exclusion visait plus à protéger nos abeilles urbaines que les résidentes et résidents. Les voisins se sont réappropriés la rue, et en ont profité pour jouer, échanger, manger, et même profiter d’un cinéma en plein air agrémenté de guimauves qui font du bien à l’estomac.

FÊTE DES VOISINS 2019 : POUR SE TISSER SERRÉ