Par l’équipe du vestiaire

Nous remercions toutes les personnes qui apportent des choses au Vestiaire du Faubourg. Nous essayons de fonctionner le mieux possible mais nous sommes toutes et tous tellement embarquéEs dans la consommation qu’il faut revenir de très loin pour être vraiment conscientEs de nos attitudes. Nous continuons de penser que peu importe les quantités d’objets que nous produisons et achetons, tout peut être recyclé. Mais nous devons constamment refuser des sacs de vêtements usagés que les gens nous apportent parce que nous n’avons pas de place pour les mettre et pas assez de clientèle pour tout acheter. Nous recevons encore beaucoup de trucs en mauvais état.

Nous sommes constamment à la recherche de solutions mais il est impossible de recycler présentement. Aucune entreprise ne peut venir chercher nos surplus et nous n’avons pas les moyens de les déplacer nous-mêmes. D’ailleurs, nous ne saurions pas où les apporter. Pas facile à résoudre comme problème de société.

Quand nous étions au sous-sol de l’église, nous avions un container à la porte pour que les gens puissent venir porter leurs sacs en tout temps. Tout le monde pouvait venir déposer commodément et anonymement ses « surplus » dont 20 à 30 sacs de déchets parfaitement inutilisables par semaine. Nous allons continuer de faire de notre mieux pour trouver un équilibre qui nous permettra de satisfaire les besoins de la population du quartier et si vous avez des suggestions à nous faire, nous en discuterons avec plaisir. Nous savons que les autres organismes comme le nôtre qui recueillent et redistribuent ont les mêmes problèmes et nous savons également qu’il n’existe pas de solution simple ni de recette magique comme d’envoyer nos déchets sur une autre planète. Au plaisir.

==
Extrait du numéro d'été 2005 du journal l'Infobourg.

Chronique du Vestiaire du Faubourg