Par Louis Dumoulin, président du conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste
Crédit photo: Fabien Abitbol

En tant que président du conseil d’administration du conseil de quartier de Saint-Jean-Baptiste depuis l’automne 2009, j’ai eu le plaisir de célébrer le 25e anniversaire de la création de la formule québécoise des conseils de quartier.

Nés d’un projet pilote qui s’est déployé de 1993 à 1996, initié par le Rassemblement populaire, qui en avait fait un de ses chevaux de bataille lors de l’élection de 1989, les conseils de quartier de Saint-Jean-Baptiste et du Vieux-Limoilou se sont taillés au fil des années une place importante dans la démocratie municipale, grâce à la participation citoyenne.

Le conseil de quartier de Saint-Jean-Baptiste (CQSJB) est à la fois une partie de structure municipale pour les aspects de consultation publique et un organisme « indépendant » par son pouvoir d’initiative, enchassé dans la Loi sur la Ville de Québec. Porteur des besoins et des attentes des résidents, résidentes, commerçants et commerçantes du quartier, il a participé à de nombreuses consultations publiques et rédigé de nombreux mémoires déposés tant à la Ville de Québec qu’à des commissions du gouvernement du Québec. Le CQSJB est également le promoteur de nombreux projets concrets au sein du quartier, favorisant la qualité de vie pour tous ses usagers et usagères : parmi les projets (réalisations) les plus visuels, la place de l’église Saint-Jean-Baptiste, le réaménagement et l’interprétation du cimetière Saint-Matthew.

Pour animer ses actions et ses discours, le conseil de quartier s’est doté d’outils de planification dont, depuis ses débuts, un plan de quartier accompagné d’un plan d’aménagement des espaces publics. À partir de 2010, la vision évolutive d’un écoquartier urbain a commencé à percer. Puis ont suivi la Vision 2020, une vision du patrimoine (patrimoine religieux en particulier) et divers plans d’action que je vous invite à consulter. En bref, le conseil de quartier de Saint-Jean-Baptiste a pu s’exprimer et souvent être entendu sur tous les aspects de la vie sur son territoire, menant à la préservation des caractéristiques communautaires et patrimoniales particulières au quartier Saint-Jean-Baptiste : environnement, espaces verts et verdissement, embellissement, propreté, patrimoine, vie économique, circulation, stationnement, nouveaux concepts de rues, transport en commun, piétonisation, vélo, conférences, enquêtes, expositions, etc.

En terminant, je remercie toutes les personnes bénévoles du conseil de quartier Saint-Jean- Baptiste, qu’elles soient membres du CA ou citoyens et citoyennes membres de comités de travail, pour leur implication bénévole tout au long de ces 25 dernières années qui ont passé terriblement vite. Je remercie également les conseillers et conseillères municipales avec qui nous avons eu la chance de travailler. Enfin, je remercie nos conseillers et conseillères en consultation publique de la Ville de Québec pour la qualité de leur travail, nous facilitant la tâche dans le cadre de notre mission et nous aidant à nous y retrouver dans une structure administrative en constante mutation.

Saint-Jean-Baptiste, à vivre et à partager... Nous continuerons durant les prochaines années à offrir à tous et à toutes un quartier authentique avec une qualité de vie toujours améliorée.

Saint-Jean-Baptiste, à vivre et à partager