Au moment d’aller sous presse, nous apprenons que le projet de rue partagée sur la rue Sainte-Claire, mis de l’avant depuis 2005 par le Comité populaire, est sur le point de se concrétiser. Une chargée de projet a même été engagée par la Ville pour y travailler.

Rue partagée: une rétrospective…

Automne 2005: des citoyens-nes impliqués dans le comité Aménagement urbain du Comité populaire élaborent un projet de rue partagée, c’est-à-dire une rue où l’automobile ne serait plus dominante, mais à égalité avec les autres usagers, en s’inspirant de projets existants dans plusieurs villes européennes. Le projet vise à offrir un espace public de qualité aux résidants-es, tout en rendant plus convivial le passage des piétons-nes.

En mars 2006, après une campagne d’information et de recherche d’appuis auprès des résidants-es, le comité dépose son projet-pilote au conseil d’arrondissement de La Cité. Sachant que les délais peuvent parfois être très longs, le comité Aménagement a mis de l’avant une stratégie visant à poser des gestes concrets allant dans le sens du projet de rue partagée.

À l’été, une opération de verdissement de la rue est lancée et une douzaine de jardinières sont posées. Des activités d’animation, dont la cabane à sucre, sont organisées pour concrétiser le projet. Dans l’intervalle, le comité Aménagement continue de bonifier et de professionnaliser son projet en produisant des modélisations en trois dimensions.

En novembre 2006, une délégation présente le projet au comité de gestion du territoire de l’arrondissement. La réception des élus au projet fut positive et le directeur de la Division du transport devait transmettre ses commentaires dans les jours suivants. Or, aucune suite officielle ne fut donnée. Ne baissant pas les bras, le comité dépose une pétition signée par 300 résidants-es demandant au conseil d’arrondissement d’être plus diligent dans ce dossier. Un peu plus d’un mois après le dépôt, le 5 juillet 2007, les élus-es votent une résolution d’appui.

Du réaménagement aux travaux d’infrastructures

Au printemps 2007, le Comité populaire apprend que le resurfaçage de plusieurs rues du quartier, dont la rue Sainte-Claire, est prévu dans les trois prochaines années. Pour saisir cette occasion, le Comité populaire dépose une requête auprès des élus-es de l’arrondissement de La Cité afin que le concept de rue partagée guide les travaux de réaménagement de la rue.

Fin septembre, nous apprenons que, suite à de nouvelles informations, les infrastructures souterraines de la rue sont à refaire en 2009 ou 2010, ce qui offre des possibilités réelles de réaménagement sans coûts supplémentaires extravagants. Plusieurs résidants-es de Sainte-Claire seront réjouis d’apprendre que l’enfouissement partiel des fils superflus fait partie des travaux prévus. Bref, suite à des mois d’incertitude, nous avons maintenant la confirmation que le projet de rue partagée est non seulement envisagé sérieusement, mais en voie d’être concrétisé. Une chargée de projet a même été engagée pour y travailler. Autre bonne nouvelle: le dossier n’est plus sous la responsabilité de la Division du transport, dont la direction est reconnue pour son laxisme à répondre aux demandes des citoyens-nes, mais sous celle de la Division du design et du patrimoine.

À suivre…

Dès le début, les membres du comité Aménagement urbain ne voulaient pas développer un projet en vase clos. Un premier article sur le projet a été publié dans l’Infobourg de décembre 2005 pour en présenter les grandes lignes à la population. En février 2005, une quinzaine de résidants-es (représentant 10% des riverains-es concernés-es) ont assisté à une assemblée de rue convoquée par le comité afin de discuter du projet. Dans les mois qui ont suivi, un premier «bulletin de rue» a été distribué de porte-à-porte pour maintenir l’intérêt des résidants-es et les informer des suites. Maintenant que le projet est en voie de se concrétiser, l’enjeu sera de s’assurer que celui-ci ne sera pas dénaturé et que les résidants-es pourront s’exprimer assez tôt dans le processus afin de pouvoir réellement l’influencer.

Pour toute information sur la rue partagée: www.compop.net/rue

==
Extrait du numéro d'octobre 2008 du journal l'Infobourg

Rue partagée sur Sainte-Claire: Le projet dans les cartons de la Ville