Par Caroline Choiselet

Irrité par le manque chronique de places en garderie pour les parents du quartier, un regroupement d’organismes appuie la création d’un point de service du CPE coop Saint-Jean-Baptiste. Le projet vise la création d’une quarantaine de places à l’intérieur des locaux du Collège O’Sullivan, situé sur la rue St-Jean, pour les besoins des étudiantEs du collège et des parents vivant dans le quartier. Madame Marie-Josée Dion, directrice du CPE coop St-Jean-Baptiste, se propose d’en assumer la gestion, tandis que le directeur du collège, Monsieur Jean-Bertin Gingras, fournirait les locaux et assumerait les frais relatifs à leur aménagement.

Il faut s’inquiéter qu’il n’y ait qu’un seul CPE dans Saint-Jean-Baptiste : le CPE coop St-Jean-Baptiste, qui offre 44 places. Les quelques autres garderies avoisinantes offrent prioritairement leurs places aux fonctionnaires du secteur, résidant pour la plupart à l’extérieur du quartier.

À partir de ce constat, nous nous sommes mobiliséEs dans le quartier pour demander à la ministre de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine, Madame Carole Théberge, d’étudier cette question. Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, le Conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste, le CPE coop St-Jean-Baptiste et le Collège O’Sullivan de Québec se sont regroupés pour l’occasion, recueillant, dans leur démarche, les appuis de Madame Agnès Maltais, députée de Taschereau et de Madame Lynda Cloutier, conseillère municipale et présidente du comité Femmes et Ville.

Informé que des places à contribution réduite allaient être redistribuées, le regroupement a décidé de « militer» pour en récupérer une quarantaine pour notre quartier. En effet, le quart des résidantEs de notre quartier dispose de faibles revenus et près des deux tiers des familles sont monoparentales, ce qui nous semble justifier amplement la demande. Par ailleurs, les logements étant généralement de petite taille, il est difficile de développer l’offre de places en milieu familial dans le quartier.

Nous vous invitons, vous parents, citoyenNEs résidantEs de St-Jean-Baptiste, à la recherche de places constituant un bon milieu de vie pour vos enfants, à appuyer ce projet en écrivant à la ministre :
Madame Carole Théberge
Ministre de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine
425, rue Saint-Amable, 4ème étage
Québec (Québec) G1R 4Z1

N. B. : Une lettre type est disponible au local du Comité populaire (780, rue Sainte-Claire).

À lire également : Les CPE vers une
collision avec le gouvernement en p.2

==
Extrait de l'édition d'été 2005 du journal l'Infobourg.

CPE dans le quartier - Trop peu de places