Proposition des services de l’arrondissement pour sécuriser la traverse piétonne sur Salaberry. Source : Ville de Québec.

Proposition des services de l’arrondissement pour sécuriser la traverse piétonne sur Salaberry. Source : Ville de Québec.

Consultations sur le concept d’aménagement

Par Pascaline Lamare

Une soixantaine de personnes se sont déplacées pour assister le 21 septembre dernier à la présentation du projet actualisé de réaménagement de la zone allant de Salaberry à Turnbull en passant par la rue Saint-Jean.

La Ville saisit l’occasion de travaux majeurs de voirie dans le secteur pour réaménager les trois artères, tout en consultant les personnes concernées. Si quelques commentaires faits depuis juin dernier ont été intégrés dans les plans, il y a somme toute peu d’évolution depuis la dernière présentation. Le public a surtout pu voir des projets beaucoup plus concrets des aménagements proposés, qui ont été globalement bien accueillis.

Rappelons que la Ville va élargir les trottoirs à 2,40 m sur toute la zone lorsque c’est possible, installer du mobilier urbain, procéder à la plantation de nombreux arbres (dont une trentaine sur la rue Saint-Jean, entre Salaberry et Turnbull), et sécuriser les traverses piétonnes. Ainsi, outre l’ajout d’arbres et de mains courantes côté Saint-Jean-Baptiste, la côte Salaberry aura enfin une traverse piétonne reliant le quartier au centre Lucien-Borne à hauteur de Richelieu, et possiblement un aménagement à hauteur de Saint-Olivier. Le réaménagement de la placette du Faubourg (devant le Tandem) était également attendu. Espace difficile pour les piétons actuellement, on devrait y voir un nouvel espace public élargi, marqué au sol par un pavage différent, et offrir du mobilier urbain en granit.

Une piste cyclable attendue

Les travaux de voirie sur Turnbull étant majeurs, cette voie sera massivement réaménagée. La Ville avait envisagé trois scenarii, présentés au cours de la soirée, et a finalement opté pour un projet ajoutant des gonflements à toutes les intersections, des arbres à certaines, retirant neuf cases de stationnement… et ajoutant un lien cyclable entre la Haute-Ville et la Basse-Ville dans les deux sens de la circulation.

Une annonce attendue et bien accueillie, comme en témoigne la présence remarquée de nombreux cyclistes dans la salle, mais qui aura surpris, tant la pente est forte sur cette large artère. Le tracé a été réalisé en collaboration avec Vélo-Québec, qui, sur une cinquantaine de projets envoyés par la Ville, avait fait du lien entre la côte Badelard et les rues Fraser et Parizeau une priorité en terme de mobilité durable. Les travaux se dérouleront en 2017, et, outre Turnbull, il faut noter que la piste passera par Philippe-Dorval dans un sens et Sutherland dans l’autre, puis Lavigueur grâce à une bande à contresens, et enfin la côte Badelard. Faute d’espace suffisant, il n’est pas envisagé de piste cyclable sur la rue Saint-Jean.

Malgré les lourds travaux d’excavation, de voirie et d’aménagement annoncés pour 2017-2018, il n’est pas prévu d’enterrer les fils d’Hydro-Québec. À défaut d’indice de canopée florissant, notre indice de poteaux saura encore être un élément distinctif de notre patrimoine visuel pour les années à venir.

===
Extrait du numéro d'automne 2016 du journal l'Infobourg

Réaménagement du secteur du centre Lucien-Borne