Le Comité populaire et le Conseil de quartier travaillent ensemble à la réalisation d’un nouveau projet de logement social.

Nous apprenions, en octobre, que le groupe Casot renonçait enfin à son projet de condos de luxe sur l’îlot Berthelot. Comme il n’y avait, à ce jour, aucun autre projet «officiel» pour ce site, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a cru bon de proposer une alternative sérieuse et viable permettant le développement de 45 unités supplémentaires de logement social à l’îlot Berthelot dès 2006. Le Comité populaire et le Conseil de quartier proposent donc un concept d’aménagement qui solutionnerait la question des coûts exorbitants de stationnement que devait financer le projet de condos.

Selon le Comité populaire, les principaux obstacles identifiés en 2002, qui étaient reliés aux coûts de stationnement, pourraient être surmontés assez facilement. D’abord, nous croyons que le type de stationnement souterrain prévu dans le projet initial n’est pas nécessaire. Au lieu de creuser dans le roc, ce qui coûte une fortune, on peut très bien construire un stationnement couvert à étages sur le site existant déjà derrière la Coopérative Berthelot. Cette façon de faire permettrait de diminuer considérablement les coûts (d’environ 60%) et d’éviter, en majeure partie, l’opération de dynamitage. La possibilité de modifier le zonage du terrain pourrait également être examinée afin d’abaisser les normes actuellement en vigueur, ce qui permettrait de diminuer encore plus les coûts du projet. Les normes de zonage concernant les places de stationnement peuvent être changées dans certains cas, particulièrement dans les projets de coopératives d’habitation.

À l’heure actuelle, l’idée de développer un projet de Coopérative-épargne serait envisagée par la Ville de Québec. Cependant, étant donné que ce type de logement n’est pas subventionnable par les programmes existants, nous pressentons que la Ville devra débloquer des fonds afin de viabiliser ce projet. Par ailleurs, en plus de risquer de retarder davantage la réalisation de la Coopérative du Sommet, et étant donné le flou entourant la réalisation concrète du concept de coop-épargne, nous croyons que ce type d’habitation et les coûts élevés qu’il entraîne ne peuvent répondre aux besoins actuels dans notre quartier.

Non seulement le logement social répond à des besoins socio-économiques criants et permet à des ménages à faibles revenus de demeurer dans le quartier, malgré les hausses de loyers, mais il aide à stabiliser la population du quartier et concourt au maintien des familles dans le faubourg. Dans un contexte où le quartier peine à conserver les jeunes familles qui s’y forment, un projet de logement social d’envergure prévoyant plusieurs grands logements pour les familles pourrait être une belle opportunité de retenir ces dernières dans Saint-Jean-Baptiste!

Pour ces raisons, et gardant en tête que ce terrain est un des seuls encore vacant dans le quartier, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste et le Conseil de quartier proposent, en respectant le projet de coopérative de 30 unités déjà prévue, le développement d’un nouveau projet de logement social de 45 unités. Nous croyons que la Ville de Québec doit intervenir rapidement afin que le site de l’îlot Berthelot soit exclusivement réservé au logement social. Les deux organisations travailleront donc ensemble afin qu’un projet porteur de solidarité puisse finalement se réaliser sur les espaces vacants de l’îlot Berthelot !

===

Vous-voulez être sur la liste des requérants et requérantes pour ce projet? Téléphonez-nous au 522-0454.

Le zonage en vigueur dans le secteur exigeant 0.6 case de stationnement par logement construit et les programmes de logements sociaux ne prévoyant pas de budget à cette fin, la Ville de Québec avait, à l’été 2002, jugé impossible la réalisation d’un projet ne comportant que du logement social à l’îlot Berthelot. Pour cette raison, un projet de condos de luxe avait été jumelé à celui de la Coopérative d’habitation du Sommet, piloté par le groupe de ressources techniques Sosaco et comportant une trentaine de logements sociaux. Les fonds nécessaires pour la coopérative sont toujours disponibles, mais le groupe attend la concrétisation du projet depuis deux ans.

===
Extrait du numéro de décembre 2004 du journal l'Infobourg.

Un projet concret pour l’îlot Berthelot!