(NLL) Malgré qu’il ait promis le contraire en campagne électorale, le Parti Québécois a annoncé dans son budget de novembre 2012 qu’il dégèlerait les tarifs du bloc patrimonial d’hydroélectricité.

Ainsi, dès 2014, cette hausse de tarifs s’ajoutera aux hausses soumises annuellement à la Régie de l’énergie. Ces hausses nous concernent toutes et tous, mais toucheront particulièrement les ménages à faibles revenus, nombreux à vivre dans des logements mal isolés. Rappelons que seulement en 2011, Hydro-Québec engendrait des profits de 2,6 milliards $. Pendant ce temps, plus de 50 000 familles étaient débranchées, faute de pouvoir payer leur facture. La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics lance une campagne contre le dégel des tarifs d’hydroélectricité.

Le courant avant le profit!

Les nouvelles stratégies gouvernementales pour piger dans nos poches

Par la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics

Un détournement de mission

La mission première de notre société d’État a été détournée. Au fil des ans, les gouvernements ont demandé à Hydro-Québec (HQ) de faire le plus de profits possible pour s’en accaparer une part toujours plus grande. Le gouvernement du Québec récolte maintenant 75 % des bénéfices nets d’HQ, qui étaient de 2,7 milliards $ en 2012. Loin de renverser la vapeur, le budget 2013-2014 du Parti Québécois trouve des façons d’aller chercher encore plus d’argent. Mais HQ n’est pas une vache à lait. Gonfler les tarifs pour financer l’État, c’est une taxe! Voulons-nous d’une taxe sur un service essentiel? Nous répondons « non »!

Le bloc patrimonial, c’est quoi?

Le bloc patrimonial est une quantité d’électricité que doit produire annuellement HQ afin de répondre aux besoins de la population québécoise. Présentement, le bloc patrimonial suffit à combler 95 % des besoins en électricité prévus pour 2013. HQ réalise un profit de 950 millions $ sur sa vente, même si ce tarif est gelé depuis 2000. Cela représente une marge de profit de 22,5 %! À titre comparatif, la marge de profit moyenne des entreprises canadiennes en 2012 était de 8,5 %.Le prix actuel du bloc patrimonial dépasse largement le coût de la production de l’électricité réalisée à partir des grandes centrales hydroélectriques issues de la nationalisation des années 1960. Alors, l’électricité est-elle offerte à rabais aux Québécois et Québécoises, comme on l’entend souvent dire? Pas du tout!

Qu’arrivera-t-il du prix du bloc patrimonial?

Malgré tout, le gouvernement du Parti Québécois a annoncé le dégel du prix du bloc patrimonial à partir du 1er janvier 2014. Ce dégel provoquera une série de hausses de tarifs qui s’additionneront aux hausses annuelles déjà décrétées par la Régie de l’énergie et ce, à perpétuité! Ce dégel s’ajoute aux autres hausses de tarifs dans les services publics, plutôt que de miser sur une fiscalité progressive telle que l’est l’impôt sur le revenu.

C’est d’autant plus insultant que les grandes industries sont exemptées de ce dégel et que leur part sera défrayée par les consommateurs résidentiels et les petites entreprises!

Mobilisons-nous

Le samedi 28 septembre, nous vous invitons déjà à une grande manifestation à Montréal contre les mesures d’austérité, dont celle de la hausse des tarifs d’hydroélectricité. Un transport de Québec devrait être organisé. Pour plus de renseignements : coalitionjusticesociale [arobas ] gmail.com. Détails à venir sur le site www.nonauxhausses.org.


En résumé

L’augmentation des tarifs d’électricité frappe durement les ménages moins fortunés, pour qui la facture d’électricité représente jusqu’à 10 % de leur revenu (en comparaison à 1,5 % du revenu des mieux nantis). La hausse des tarifs d’électricité est une forme de taxation régressive, car les ménages les moins fortunés paient davantage en proportion de leurs revenus. Et c’est pourquoi nous ne voulons pas que l’État se finance par nos factures d’électricité!

La mission première d’Hydro-Québec est de garantir à toutes et à tous l’accès au service essentiel qu’est l’électricité à un coût bas. Point!

L’électricité, service essentiel?

Oui! Hydro-Québec reconnaît que : « l’électricité est un service essentiel pour tous les ménages [...]. C’est pourquoi aucun client résidentiel n’est privé d’électricité pour raison de non-paiement en période hivernale »»

Pourquoi avons-nous nationalisé l’électricité?

La nationalisation de l’électricité visait à assurer à toutes et à tous son accès. À l’époque de la nationalisation, la mission d’HQ était de « fournir l’énergie [...] aux taux les plus bas compatibles avec une saine administration financière  ». HQ remplit-elle encore cette mission? Non!

==
Extrait du numéro d'été 2013 du journal l'Infobourg

Lancement d'une campagne contre les hausses de tarifs d’hydro