Par Mathieu Houle-Courcelles

Le Comité populaire est revenu à la charge dans le dossier de la circulation de transit sur la rue d’Aiguillon lors des deux dernières rencontres du conseil de quartier, tenues le 19 janvier et le 16 février. Trois demandes des citoyens et des citoyennes ont finalement été entendues. Lors de la rencontre du 16 février, la conseillère municipale a répondu à ces demandes en annonçant l’installation de deux nouveaux panneaux sur la rue d’ici la fin du mois de février, l’un pour avertir les automobilistes qu’ils entrent dans un quartier résidentiel, l’autre pour les aviser de l’approche de la zone scolaire. Du même souffle, elle a également appris au comité que le camionnage de transit était interdit « depuis longtemps?» sur d’Aiguillon, bien qu’aucun panneau n’ait été posé pour afficher cette réglementation.

Ces quelques gains ne doivent pas nous faire oublier l’essentiel, soit le refus de l’administration municipale de trouver des solutions au problème du transit automobile. Au cours des derniers mois, le Comité populaire a tenté, en vain, d’obtenir l’interdiction du virage à droite sur la rue d’Aiguillon à partir de l’avenue Honoré-Mercier aux heures de pointe. On nous a clairement expliqué que la rue d’Aiguillon allait rester une voie de transit utilisée chaque jour par des milliers de véhicules en tout genre. Les résidants et résidantes qui ne sont pas contents n’ont qu’à aller vivre ailleurs !

Selon le Comité populaire, la solution au problème du transit automobile dans le quartier réside désormais dans la diminution globale de la présence de la voiture au centre-ville. Tôt ou tard, d’autres rues connaîtront le même sort que d’Aiguillon si l’on ne s’attaque pas à l’emprise de l’automobile. Cela passe, notamment, par l’amélioration de l’offre de transport en commun, la restriction du stationnement sur la rue pour les non-résidants et l’ajout de parcours piétonniers et de pistes cyclables. Afin de discuter collectivement de ces enjeux, le Comité populaire organisera au mois de mai un forum public auquel la population du quartier sera invitée. Un dossier à suivre!

==
Extrait de l'édition de mars 2011 du journal l'Infobourg

Deux nouveaux panneaux sur la rue d’Aiguillon