Par Nadine Davignon

Le verdissement des quartiers centraux constitue un enjeu de plus en plus important. Des citoyens et citoyennes de Saint-Roch proposent un projet original d’embellissement de l’Îlot des tanneurs, situé juste en bas de la côte Badelard.

Inspiration

Agriculture urbaine, poteaux décorés, cour partagée, voilà quelques éléments qui ont contribué à faire germer l’idée dans l’esprit de Frédéric Dutil. L’Îlot des tanneurs, ce quartier triangulaire situé entre la rue Saint-Vallier Est, le boulevard Langelier et la falaise, semble un terrain propice à l’implantation d’un projet alliant l’expression du caractère artistique de l’îlot aux besoins de végétalisation. C’est ainsi que naît Verdir et divertir. À la base, on souhaite que chaque propriétaire végétalise, embellisse et entretienne son petit coin de terrain et la voie publique adjacente et que des interventions artistiques, du mobilier urbain original et des aménagements végétaux soient implantés. La tenue d’événements artistiques viendrait également consolider l’offre culturelle du secteur.

Enthousiasme

Le projet est présenté au conseil d’arrondissement à l’automne 2009 et trouve une majorité de sympathisants parmi les résidants, résidantes, commerçants et commerçantes. Monsieur Dutil met sur pied un comité de citoyens et souhaite alors profiter des travaux de réfection prévus sur la rue Jérôme en 2010 pour intégrer des éléments artistiques et végétaux. En rencontrant les habitants et habitantes et les propriétaires de cette rue, ils dégagent ensemble leurs besoins (réduction de la vitesse automobile, sécurité et verdissement) qui convergent vers le concept de la « cour urbaine ». Celle-ci pourrait constituer un lien piéton entre la rivière Saint-Charles et le quartier Saint-Jean-Baptiste. Les résidants et résidantes sont emballés et de nombreuses idées sont lancées. Toutefois, la Ville refuse d’accéder à ces demandes qui arrivent supposément trop tard.

Le comité de citoyens poursuit tout de même ses objectifs avec enthousiasme. Comme le rappelle Monsieur Dutil, Verdir et divertir est avant tout un projet social misant sur la responsabilisation et la mobilisation des résidants et résidantes autour de leur qualité de vie. Le comité piloté par sept administrateurs débute ses actions concrètes le 8 mai en invitant les citoyens et citoyennes à une corvée de nettoyage et de plantation.

Défis

Selon Frédéric Dutil, les principaux défis du projet sont d’une part de réussir à soutenir et motiver la participation citoyenne et d’autre part de s’intégrer harmonieusement au plan de réfection des rues et de végétalisation de la Ville à long terme. Comme il le souligne, ce serait une erreur de bétonner les rues comme on l’a fait autrefois avec la rivière Saint-Charles et de se rendre compte plus tard qu’il faut les végétaliser...

On peut suivre les actions de Verdir et divertir sur Internet à l’adresse suivante : verdirdivertir.blogspot.com. Ce site contient une foule d’informations, dont un petit recueil de suggestions à l’intention des citoyens et citoyennes de l’Îlot des tanneurs qui désirent verdir leur environnement.

==
Extrait du numéro de juin 2010 du journal l'Infobourg

Verdir et... divertir!