Par Nadine Davignon

Depuis l’automne, les commerces et institutions peuvent participer au projet pilote de compostage mis en place par la Ville de Québec. On y teste la collecte des résidus organiques avant sa mise en place sur tout le territoire en 2008.

Dans l’arrondissement La Cité, une trentaine d’hôtels, restaurants, épiceries et écoles participent au projet, La carotte joyeuse, le Hilton et le Centre des congrès entre autres. Ceux-ci essaient différents contenants (sacs, bacs) et techniques d’entreposage. La collecte a lieu deux fois par semaine sur deux trajets (arrondissements La Cité et Sainte-Foy-Sillery). La Ville effectue un suivi de la qualité des matières récoltées et une analyse du fonctionnement et des coûts. Les matières sont compostées sur la rive sud, dans une entreprise privée. Le compost est vendu pour des usages paysagers et agricoles.

Manon Morin, responsable du projet, indique que les participants réussissent bien, surtout dans les petites institutions. Les principaux problèmes sont la réorganisation de l’espace pour recevoir les contenants d’entreposage, ainsi que le roulement du personnel dans certaines organisations. Cela multiplie les besoins de formation au tri des déchets putrescibles.

La collecte des matières compostables dans le secteur résidentiel semble plus complexe. Aux dires de madame Morin, son implantation sera beaucoup plus graduelle. Un autre projet pilote devrait débuter cette année dans certains quartiers de maisons unifamiliales.

Le projet prendra fin en décembre 2007. Les organisations qui souhaitent s’y joindre peuvent obtenir de l’information auprès de madame Manon Morin, au 641-6411 #8536.

==
Extrait du numéro de mars 2007 du journal l'Infobourg

Compostage sur Saint-Jean