Par Yves Gauthier

Madame, après de nombreuses années de plaintes, le problème de la circulation de transit sur la rue d’Aiguillon n’est pas encore solutionné. Lors d’une soirée de consultation publique sur ce sujet, le 26 octobre 2004, une proposition présentée par le directeur de la Division des transports, M. Marc Des Rivières, a été acceptée par les éluEs du Conseil de quartier, et supportéE par la très grande majorité des 65 personnes présentes.

La solution adoptée était « d’interdire, aux automobilistes en provenance du boulevard Honoré-Mercier, le virage à droite sur la rue d’Aiguillon, durant les heures de pointe et la nuit (de 7 h à 9 h, de 15 h à 17 h 30 et de 23 h à 6 h) ».

L’objectif de cette lettre est de faire le point avec vous sur le dossier de la circulation de transit sur la rue d’Aiguillon. Les citoyenNEs du quartier Saint-Jean-Baptiste ont frappé un mur. Un mur de silence. Le directeur de la division du transport semble être gelé. À un point tel qu’il ne peut même pas retourner les appels.

Depuis des années, les résidantEs se plaignent de la trop grande affluence d’automobiles transitant par la rue d’Aiguillon, causant plusieurs inconvénients : bruit, pollution, dangers d’accidents, poussière, etc. Après de multiples requêtes auprès de la division du transport de la part des membres du Conseil de quartier de l’époque, monsieur Des Rivières a finalement daigné rencontrer les gens et suggérer une solution à ce problème.

Si les résultats d’une consultation publique sur une proposition élaborée par les responsables de la Division des transports ne veulent rien dire, qu’on cesse de consulter. Mais si le contraire est vrai, qu’on procède à l’implantation immédiate de la solution.

Selon vous, Madame Boucher, est-il normal que rien n’ait été fait dans ce sens depuis une année? Dans Saint-Jean-Baptiste, nous en sommes venuEs à penser que monsieur Des Rivières, à l’image de la circulation de transit, n’aura fait que passer dans le quartier. En espérant une action rapide de votre part, veuillez recevoir, Madame la mairesse, mes salutations amicales.

==
Extrait du numéro d'hiver 2005 du journal l'Infobourg.

Circulation de transit rue d’Aiguillon - Lettre ouverte à la mairesse