Tout ce qui concerne le logement.

L’autre visage de Québec : un dossier des groupes membres du FRAPRU à Québec

 

.

À en croire les médias et les politiciens, Québec va bien. Presque trop bien. Les emplois sont nombreux, les propriétés prennent de la valeur, les mises en chantier sont abondantes. Le dossier que vous avez entre les mains a été construit à partir des présentations de 22 organismes et d’une douzaine de locataires de la région qui ont accepté de témoigner le 5 novembre dernier lors du passage à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP) de la Commission populaire itinérante sur le droit au logement. Vous y découvrirez l’autre visage de Québec. Celui d’une ville aux prises avec une pénurie de logements locatifs depuis plus de dix ans, une spéculation galopante et une surabondance de condos. Une ville où les pauvres se font tasser dans les coins et où il est de plus en plus difficile de faire respecter le droit au logement. Au sommaire (HTML) :

Hausses de loyer 2013

«Il faut éviter d’aggraver le problème du non-paiement» dit le FRAPRU (communiqué) Le FRAPRU réagit à la publication des outils de calcul de la Régie du logement pour la fixation des loyers, en mettant en garde contre de nouvelles hausses qui ne pourraient qu’aggraver le problème d’incapacité de payer d’une partie grandissante des locataires.

Les écoquartiers et nous

Récemment, le Conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste lançait une proposition pour faire de Saint-Jean-Baptiste un «écoquartier urbain» (voir ici pour la proposition et ici pour l'article du Soleil). Le débat est lancé, voici une modeste contribution pour alimenter votre réflexion.

* * *

Référendum à l’Îlot Irving - La balle est dans le camp du promoteur... et de la Ville selon le Comité populaire

(Québec, 6 février 2012) Une majorité de 53% des citoyennes et des citoyens qui se sont prononcés dimanche dans le référendum à l'Îlot Irving ont choisi de voter non. «Nous respectons ce choix majoritaire de nos voisins» a indiqué Nicolas Lefebvre Legault, coordonnateur du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste. Pour le groupe de défense de droit, la balle est maintenant dans le camp du promoteur et, surtout, de la Ville de Québec. «GM Développement devra tenir compte de cette expression démocratique majoritaire et retourner à sa table à dessin» a indiqué le M. Lefebvre Legault.

10 ans de crise du logement à Québec : la Ville doit réévaluer sa politique d’habitation

Communiqué de presse pour diffusion immédiate 10 ans de crise du logement à Québec : la Ville doit réévaluer sa politique d’habitation Québec, le 13 décembre - La Coalition pour le droit au logement de Québec réagit avec inquiétude à la sortie des dernières statistiques sur le logement locatif, rendues publiques aujourd’hui par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). « Malgré une légère augmentation du taux d’inoccupation, la ville de Québec demeure sous le seuil d’équilibre du marché locatif depuis plus de 10 ans » fait remarquer Mathieu Houle-Courcelles, du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste. « Nous interpellons la Ville pour lui rappeler les engagements pris dans sa politique d’habitation adoptée en 2005 ». D’après les membres de la Coalition, il est grand temps d’actualiser cette politique pour mieux cibler les actions à entreprendre.

Les locataires de Québec invités à contester les hausses de loyer abusives!

Québec, le 25 janvier 2011 – Alors que la Régie du logement publie aujourd’hui ses estimations moyennes d’augmentation de loyer pour 2011, la Coalition pour le droit au logement en profite pour inviter les locataires à contester toute hausse de loyer abusive. En cette période intensive de renouvellement des baux, elle leur rappelle que refuser les modifications proposées par leur propriétaire est un droit.

Une colline habitée, oui ! Mais… par qui ?

Consultation publique sur le Programme particulier d’urbanisme (PPU) de la colline Parlementaire à Québec Une colline habitée, oui ! Mais… par qui ? Québec, le 9 juin 2010 – Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste et le Front d’action populaire en réaménagement urbain s’inquiètent du type de développement résidentiel projeté sur la colline Parlementaire. Les deux groupes participeront ce soir à l’assemblée de consultation publique sur le Programme particulier d’urbanisme (PPU) de la colline Parlementaire pour y défendre leur vision du centre-ville. Il s’agit du dernier droit avant l’adoption du PPU, projetée d’ici la fin juin, par le conseil municipal.

De l’habitation sur le site du Patro Saint-Vincent-de-Paul?

Le Comité populaire est d’accord

La Coalition pour le droit au logement interpelle les candidates et candidats à la Ville de Québec

Québec, le 06 octobre – Hier, la Coalition pour le droit au logement a profité de la Journée mondiale de l’Habitat pour interpeller les candidates et candidats à la mairie et aux postes de conseillères et conseillers à la Ville de Québec. Pendant que la crise du logement sévit durant toute l’année, les enjeux relatifs à l’habitation sont tenus sous silence dans la campagne électorale actuelle. Situation alarmante Avec un taux d’inoccupation de 0,6%, Québec vit une des pires pénuries de logements au Canada.

Logement social : Québec obtient 500 nouvelles unités

Une bonne nouvelle pour les locataires Communiqué de presse pour diffusion immédiate Québec, le 8 juillet 2009. Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste se réjouit de l’annonce faite aujourd’hui par le gouvernement provincial en présence du maire de Québec, M. Régis Labeaume, au niveau du logement social. « Ces 500 nouvelles unités sont une très bonne nouvelle pour les locataires de Québec » indique Nicolas Lefebvre Legault, coordonnateur au Comité populaire Saint-Jean-Baptiste. « Toutefois, précise le porte-parole du Comité, il faudra en construire beaucoup plus pour combler les besoins les plus criants ». M. Lefebvre Legault rappelle qu’à Québec, 7000 ménages consacrent actuellement plus de 80% de leurs revenus pour se loger, dont plus de 500 dans le seul quartier Saint-Jean-Baptiste.

Pages

Logement

S'abonner à RSS - Logement