Tout ce qui concerne le logement.

Blocage du bureau de François Blais pour exiger la survie d’AccèsLogis

Une quinzaine de militant-e-s ont bloqué le bureau de comté de François Blais ce matin pour sauver AccèsLogis, le programme de développement de logements sociaux

Québec, 10 mars 2016 – À une semaine du budget du ministre des Finances, Carlos Leitão, les groupes de Québec du FRAPRU, à savoir le Comité des citoyennes et des citoyens du quartier Saint-Sauveur, le Comité logement d’aide aux locataires et le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, ont organisé une ultime action en faveur de la poursuite et de l’augmentation du financement du programme AccèsLogis. Une quinzaine de leurs membres et allié--es ont bloqué ce matin l’accès au bureau de comté de François Blais, ministre de l’Emploi et de la solidarité sociale.

Réserver des logements pour les touristes ? Ça suffit !

Un si joli quartier attire forcément son lot de touristes... (photo pour fin d'illustration seulement).

Légende photo : Un si joli quartier attire forcément son lot de touristes... (photo pour fin d'illustration seulement).

Hausses de loyers : Appel à la vigilance des locataires

Lorsque la Régie du logement a publié ses estimations d’augmentation de loyer le 22 janvier dernier, le FRAPRU a publié un communiqué dans lequel il recommande la vigilance aux locataires. En effet, cette année les chiffres de la Régie sont tellement bas qu’il y a fort à parier que l’immense majorité des locataires gagneraient à s’armer d’une calculette pour estimer si leur propriétaire n’est pas en train d’essayer de les avoir. Du côté du BAIL, qui offrira le 3 février un atelier d’information au Centre Lucien-Borne, on invite les locataires à refuser toute hausse abusive de loyer.

Tags:

Trudeau doit livrer la marchandise

Le 20 novembre dernier quelque 500 personnes, membres du FRAPRU et du Réseau solidarité itinérance, sont allées manifester à Ottawa pour rappeler à Justin Trudeau ses engagements en matière de logement et de pauvreté. Photo: Véronique Laflamme / FRAPRU

Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) n’a pas perdu de temps pour interpeler Justin Trudeau sur les enjeux de logement et de pauvreté. En effet, le regroupement organisait le 20 novembre dernier une première manifestation à Ottawa pour presser le nouveau premier ministre de livrer sans tarder la marchandise promise dans les domaines du logement, de l’itinérance et de la lutte contre la pauvreté.

Logements sociaux à louer

Par Nicolas Lefebvre Legault

L’Infobourg a appris que les listes d’attente s’étaient taries dans plusieurs projets de logements sociaux. Pourtant, comme la permanence du Comité populaire peut le constater tous les jours, les besoins sont là. Est-ce que les locataires sont découragés par les délais d’attente, qui peuvent effectivement être longs, au point de ne plus soumettre leur candidature ?

Une marche de 600 locataires pour la survie du logement social

Manifestation du FRAPRU à Québec le 21 mars 2015.

Le 21 mars dernier, près de 600 locataires ont participé à une manifestation organisée par le FRAPRU à Québec pour la survie du logement social. Les marcheurs et les marcheuses revendiquaient notamment, à la veille du budget, que le gouvernement continue à financer l’actuel programme AccèsLogis, sans en réduire d’aucune façon la portée.

Un nouveau formulaire de bail

Par Jonathan Carmichael, BAIL

Depuis le 24 février, un nouveau formulaire de bail est en vigueur. L’ancienne version étant la même depuis 1996, un certain rafraîchissement était souhaitable. Côté contenu, il y a des avancées pour les locataires, mais également des reculs.

Ottawa - Mulcair et Trudeau reçoivent du courrier

(NLL) Pendant ce temps à Ottawa, le démantèlement du logement social se poursuit tranquillement avec les fins de contrat liant les logements sociaux à la SCHL.

À la défense du programme AccèsLogis

Par Nicolas Lefebvre Legault

La Société d’habitation du Québec et son programme phare de construction de logement social se retrouvent dans la tourmente. Coupures, démissions, remises en question : l’austérité n’augure rien de bon pour les locataires.

À la défense du programme AccèsLogis

Des militant-e-s du FRAPRU se sont rendu aux bureaux de comté des ministres Bolduc et Blais pour leur faire une démonstration sur l'importance du seul programme de développement de logement social québécois : AccèsLogis.

La Société d’habitation du Québec et son programme phare de construction de logement social se retrouvent dans la tourmente. Coupures, démissions, remises en question, l’austérité n’augure rien de bon pour les locataires.

Par Nicolas Lefebvre Legault

Une vingtaine de militantes et de militants de Québec se sont rendu le 22 janvier dernier aux bureaux de comté du ministre de l’éducation, Yves Bolduc, pour lui expliquer l’importance du programme AccèsLogis. Après avoir laissé un tableau synthèse à son attachée politique, la caravane s’est rendue à Charlesbourg pour essayer de sensibiliser son collègue François Blais, ministre de l’emploi et de la solidarité. C’est une dizaine de ministres que des membres du FRAPRU ont rencontré ainsi aux quatre coins de la province.

Pages

Logement

S'abonner à RSS - Logement