Tout ce qui concerne le logement.

Logement social : bonne nouvelle

Par Nicolas Lefebvre Legault

Tags:

Pourquoi ça prend plus de logement social dans le quartier?

La part de logements sociaux est plus importante dans le quartier Saint-Jean-Baptiste qu’ailleurs. Environ 15% du parc de logement locatif du quartier est effectivement constitué de logements sociaux (coopératives, HLM et OSBL d’habitation). Malgré cela, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste est d’avis qu’il faut quand même continuer de revendiquer «notre part» du développement de logements sociaux. Voici pourquoi.

L’Îlot Berthelot sera constitué à 100% de logements coopératifs ! Victoire pour le quartier !

Le 20 avril est une journée à marquer d’une pierre blanche. C’est en effet ce jour-là que Claude Larose, Responsable de l’Habitation et vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec, et Lynda Cloutier, conseillère du quartier, ont finalement annoncé que la Ville de Québec accepte de céder la partie vacante de l’Îlot Berthelot à la coopérative d’habitation l’Escalier. Les dizaines de ménages requérants de la future coopérative se réjouissent évidemment de la décision qui fait suite à des mois de pression.

La réalisation de logements sociaux à l’Îlot Berthelot : Une question de volonté politique

Dès l’annonce l’automne dernier que le groupe Casot renonçait à son projet de de condos de luxe, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a réactivé le dossier de l'Îlot Berthelot. Comme il n’y a aucun autre projet sérieux de développement pour ce site, le Comité populaire a décidé de proposer une alternative viable qui permettrait de ne développer que du logement social sur le terrain vacant. Nous sommes toujours en attente d'une réponse officielle des élu-e-s municipaux, cependant nous avons été informés qu’une position finale devrait être adoptée en février.

Îlot Berthelot : Un front commun se dessine dans le quartier

Par Nicolas Lefebvre Legault

Le 7 février dernier, une vingtaine de locataires se réunissaient dans les locaux du chic 780, rue Sainte-Claire pour jeter les bases d’une nouvelle coopérative d’habitation: la coop l’Escalier. Les requérantEs, qui répondaient à un appel du Comité populaire publié dans l’Infobourg, ont l’oeil sur un terrain bien précis, l’îlot Berthelot, et ont bien l’intention de se battre pour l’obtenir.

Se faire passer un condo

Par Marie Langevin

L’information nous est parvenue grâce à une pancarte publicitaire : le projet « Les terrasses de Maisonneuve » en est un de condos, de luxe!

Un projet concret pour l’îlot Berthelot!

Le Comité populaire et le Conseil de quartier travaillent ensemble à la réalisation d’un nouveau projet de logement social.

Politique québécoise d’habitation: Le FRAPRU passe à l’offensive

Le gouvernement libéral de Jean Charest s’est engagé à présenter une politique d’habitation à l’automne 2004. Il donnerait ainsi suite à un engagement pris lors de la dernière campagne électorale.

Présentation du travail du comité sur le logement

La crise du logement qui continue de sévir, parce qu’elle encourage la gentrification et fait pression à la hausse sur les loyers, est sans doute la plus grande menace au caractère résidentiel et populaire du quartier Saint-Jean-Baptiste. C’est pourquoi les membres du groupe ont choisi d’en faire une priorité depuis le début des années 2000. Cela passe, bien sûr, par un service d’aide et de référence sur les droits et les recours des locataires et par la lutte pour augmenter le nombre de logements sociaux (ex.: les projets de coopérative l’Escalier et La face cachée). Comme cette lutte dépasse largement les frontières du quartier et que l’union fait la force, le Comité populaire participe activement aux luttes du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), un organisme pan-québécois qui se consacre aujourd’hui à la lutte pour le droit au logement.

Priorités 2012-2013

Extrait du Plan d'actions 2012-2013 adopté lors de l'assemblée générale du 8 novembre 2012.

  • Que le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste poursuive son implication active au FRAPRU (Front d’action populaire en réaménagement urbain).
  • Que le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste poursuive son travail d’information sur les droits des locataires et mène une campagne contre les conversions de logements locatifs en copropriétés.
  • Que le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste accompagne les membres de la Coopérative d’habitation La face cachée dans leurs démarches.
  • Que le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste revendique la réalisation d’au moins 100 nouveaux logements sociaux dans le quartier d’ici la fin du présent mandat de l’équipe Labeaume.
  • Que le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste fasse campagne auprès du gouvernement fédéral pour préserver les logements sociaux existants, en prévoyant des budgets suffisants pour assurer leur maintien en bon état et les subventions versées aux ménages à faible revenu.

Tags:

Série noire pour les locataires

Par Nicolas Lefebvre Legault

En ce début d’été, les communiqués annonçant des mauvaises nouvelles s’accumulent sur le bureau de la permanence du Comité populaire. À croire que nous sommes en pleine série noire.

Pages

Logement

S'abonner à RSS - Logement