Tout ce qui concerne l'aménagement urbain.

Cabane à sucre sur la rue Sainte-Claire !

Le dimanche 21 mars, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste organise une cabane à sucre sur la rue Sainte-Claire.

Pour la cinquième année consécutive, les résident-e-s de la rue, et plus largement du quartier, sont invités à venir déguster de la tire sur neige sur la rue Sainte-Claire, entre Richelieu et Saint-Olivier, tout en s'informant des dossiers actuels de leur comité de citoyen-ne-s.

Présentement, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste s'active pour démarrer un nouveau projet de logements sociaux dans le quartier, s'intéresse au dossier du réaménagement des rues du quartier [notamment le dossier «Rue Sainte-Claire partagée»], se mobilise sur la circulation de transit et le Programme particulier d'urbanisme de la colline Parlementaire.

Outre un kiosque d'information, il y aura aussi de l'animation musicale sur place. L'évènement aura lieu de 13h à 16h.

Pour plus d'information, composez le 418-522-0454.

La cinquième édition de la cabane à sucre est rendue possible grâce à la collaboration de la Caisse populaire de Québec et du Conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste.

Couverture de presse sur le Patro Saint-Vincent-de-Paul

La conférence de presse d'hier sur le Patro Saint-Vincent-de-Paul a été très bien couverte dans les médias. On trouve des textes dans Québec express, le Journal de Québec et Le Soleil. Mathieu Houle-Courcelles, le porte-parole du Comité populaire, est également passé à Radio Canada (audio, texte ) et à CKRL.

Voici finalement une entrevue avec Marc Boutin diffusée sur les ondes de CKIA Radio Basse-ville.

Patro Saint-Vincent-de-Paul : la population doit être entendue

Communiqué de presse pour diffusion immédiate

Québec, le 13 janvier 2010 - Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a vertement critiqué aujourd’hui en conférence de presse le projet d’hôtel envisagé sur le site de l’ancien Patro Saint-Vincent-de-Paul, de même que la position défendue par l’administration Labeaume dans ce dossier.

Patro Saint-Vincent-de-Paul: Il faut des consultations publiques !

Par Mathieu Houle-Courcelles

Un mois à peine après l’élection municipale, l’équipe du maire Régis Labeaume fait volte-face dans le dossier du Patro Saint-Vincent-de-Paul. En effet, lors du conseil municipal du 7 décembre dernier, le maire de Québec a indiqué que le promoteur Jacques Robitaille lui avait présenté un nouveau projet d’hôtel. Le jugeant « pas mal beau » à son goût, M. Labeaume a rejeté du même souffle une demande de mise en réserve du terrain déposée par Anne Guérette, la conseillère indépendante de Montcalm-Vieux-Québec, qui tente depuis des mois d’amener la Ville à se commettre dans ce dossier. Le maire refuse même d’entendre parler de consultation publique.

Il faut des consultations publiques sur l’avenir du Patro

Réaction du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste aux déclarations de M. Régis Labeaume au sujet du Patro Saint-Vincent-de-Paul.

Regards croisés sur la manifestation «Des voisins, pas des tours»

Des photos, une vidéo et la couverture de presse sur la marche de samedi dernier.

==> voir notre communiqué.

Premièrement, deux personnes ont immortalisés notre manifestation. Nous avons choisi quelques photos que nous avons mis sur le populaire site Flickr. (cliquez ici pour accéder à la galerie photo).

Deuxièmement, plusieurs médias étaient présent sur les lieux et ont couvert l'évènement. Outre Radio-Canada (mais on n'a pas de liens), voici les principaux textes qui ont retenus notre attention:

Finalement, l'équipe de Voix de faits était à pied d'oeuvre et nous a concocté le petit reportage vidéo que voici:

Manifestation dans Saint-Jean-Baptiste

Les candidat-e-s sont interpellé-e-s sur les revendications du quartier

Plus d'une cinquantaine de personnes ont bravés le froid et la pluie!

Québec, 24 octobre 2009 – La manifestation qui sillone aujourd’hui les rues de Saint-Jean-Baptiste, sur le thème «on veut des voisins, pas d’autres tours», interpelle les candidat-e-s à l’élection municipale sur les revendications du quartier. Logement social, circulation de transit, espaces verts : voilà un avant-goût des dossiers chauds qui attendent ceux et celles qui seront élu-e-s à l’hôtel de ville.

Quelle vision d’avenir pour le centre-ville? On veut des voisins, pas d’autres tours !

Par l’équipe du Comité populaire

Depuis l’arrivée au pouvoir de Régis Labeaume, les projets de développement immobiliers se multiplient au centre-ville : un nouvel hôtel sur le site Saint-Vincent-de-Paul, une nouvelle tour à Place Québec, des gratte-ciel pour « cacher » le Complexe G, 400 condos de luxe sur Grande-Allée… Pendant ce temps, on reporte le projet de rue partagée sur Sainte-Claire, la circulation de transit continue de plus belle et le coût des loyers ne cesse de grimper. Dans quel quartier voulons-nous habiter? Au milieu des tours et de la congestion automobile ou dans un centre-ville vivant et coloré, où il y a de la place pour tout le monde?

Vente de droits aériens - On n’arrête pas le progrès!

Par Nicolas Lefebvre Legault

La Ville de Québec a profité de l’été pour conclure une transaction légèrement surréaliste, mais lourde de conséquences pour le quartier. En effet, le conseil municipal a approuvé une transaction de 2,5 millions $ visant à rétrocéder à la Société immobilière du Québec (SIQ) les droits aériens au-dessus de Place Québec. Seuls deux conseillers ont jugé bon de s’opposer à la transaction. Comme par hasard, il s’agit des deux élus de la haute-ville, à savoir Pierre Maheux et Anne Guérette.

Enfin une «zone 30» sur d'Aiguillon!

Pages

Aménagement urbain

S'abonner à RSS - Aménagement urbain