Tout ce qui concerne l'aménagement urbain.

Cabane à sucre sur la rue Sainte-Claire

Le Comité populaire travaille depuis l’automne 2005 à un projet de rue partagée pour la rue Sainte-Claire. Depuis quatre ans, il organise une fête de quartier printanière afin de mieux faire connaître le concept publiquement et permettre aux résidant-es de manifester leur appui au projet. À l’automne 2008, la ville a annoncé qu’elle reprenait le projet proposé et que le projet se concrétiserait en 2010. L’édition 2009 de la cabane à sucre permettra de célébrer cette victoire. Rendez-vous le samedi 21 mars dès 13h.

Développement du site de l’église Saint-Vincent-de-Paul : Une demande de moratoire est acheminée au maire

Communiqué de presse
pour diffusion immédiate

De nombreux groupes et personnalités appuient la demande d’audiences publiques du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste

Québec, le 12 février 2009 –Dans les derniers jours, le comité de citoyens a fait le plein d’appuis et demande à la Ville d’instaurer un moratoire sur la délivrance d’un permis de construction jusqu'à la tenue d’audiences publiques sur l'avenir du site ou jusqu’à la tenue de consultations publiques sur le Plan particulier d’urbanisme (PPU) du secteur de la colline parlementaire qui doit être lancé prochainement.

Esquisse d'un aménagement différent du site (par Marc Boutin)

Une autre proposition pour la façade de l'église Saint-Vincent-de-Paul (par Simon Lepage)

Projet de l’Hôtel Boréal sur le site de l’église Saint-Vincent-de-Paul: un autre navet urbanistique

Québec, le 22 janvier 2009 - Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste réagi avec inquiétude aux esquisses du futur Hôtel Boréal rendues publiques hier à l’occasion du dévoilement par la Ministre de la Culture, Christine Saint-Pierrre, d’une oeuvre d’art intégrant la façade au projet de construction.

Le comité de citoyen-nes rappelle que même s’il fait partie du territoire protégé par l’UNESCO, le site fait partie intégrante du Faubourg Saint-Jean et doit être développé en tenant compte de cette double appartenance. À cet égard, la hauteur et la volumétrie du projet d’hôtel sont disproportionnés et jurent avec la trame urbaine du quartier environnant. Le Comité populaire est d’ailleurs intervenu lors des consultations publiques tenues hier soir sur l’harmonisation des réglements de zonage de l’arrondissement pour recommander de diminuer la hauteur maximale permise dans cette zone. Le groupe demande également que la Ville profite de la révision du règlement pour limiter le pourcentage de la superficie occupée par la fonction hôtelière. Cela permettrait le développement d’un projet laissant une place aux autres usages actuellement permis (logements, espaces verts, commerces et services publics).
"

Consultation publique sur la circulation de transit - Le nerf de la guerre

«On peut voir un immobilisme flagrant de la Ville de Québec. En quatre ans, il aurait pu se faire quelque chose et s’en installer des panneaux.»

- un commerçant et ex-résidant du quartier

Par Daniel Houle

En 2004, le conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste a tenu une consultation publique concernant la circulation de transit sur la rue d’Aiguillon, dont le volume ne cesse de croître depuis des années. La Division du transport de la Ville de Québec y présente un scénario qui obtient l’aval des résidants et résidantes présents. Or, la solution adoptée n’a jamais été mise en application et aucun suivi n’a été fait.

Harmonisation des règlements de zonage : Y’a-t-il anguille sous roche ?

La Ville de Québec tente-elle de changer en douce la vocation du secteur de l’îlot d’Aiguillon? C’est ce que laisse entendre une étude attentive des différents documents disponibles sur l’harmonisation des règlements de zonage, un processus qui ne devait pourtant pas avoir d’impact sur le quartier.

Critique de livre : Québec, ville dépressioniste

À l’occasion du 400e anniversaire de la ville de Québec, la Conspiration dépressionniste nous lance un défi : accepter de nous regarder en face

Chronologie des démarches citoyennes pour diminuer la Circulation de transit sur la rue D’Aiguillon depuis 2002

1) Le dossier de la circulation de transit est lié à celui de la sécurité aux abords de l’école primaire. En 2002, deux citoyennes du quartier font signer une première pétition demandant la réduction de la vitesse en zone scolaire par les parents de l'école. Les citoyennes ont visité les zones scolaires de plusieurs quartiers et ont pris des photos qui mettaient en évidence le fait que plus on arrivait dans les quartiers centraux de la ville, plus la signalisation faisait défaut dans les zones scolaires. Ces photos sont envoyées à la ville.

Circulation de transit sur la rue D’Aiguillon. Un pas dans la bonne direction… enfin!

Québec, le 5 décembre 2008 – À la suite de la consultation tenue hier soir par le conseiller municipal M. Pierre Maheux et portant sur la circulation de transit sur la Rue D'Aiguillon, le comité populaire Saint-Jean-Baptiste et les résidants de la rue D’Aiguillon réunis au sein du comité Action D’Aiguillon se réjouissent que des mesures réclamées depuis de nombreuses années se concrétisent enfin.

Pages

Aménagement urbain

S'abonner à RSS - Aménagement urbain