Tout ce qui concerne les droits sociaux.

Manifestation nationale le 28 septembre 2013

Lors de la dernière campagne électorale, le Parti québécois nous promettait du changement : abolition de la taxe santé, annulation de la hausse des tarifs d’électricité, augmentation de l’impôt des plus riches et des redevances sur les ressources naturelles, etc. Tout ça n’a été que des mensonges à la population! Sitôt élu, le Parti québécois a balayé du revers de la main ses belles promesses et a plutôt choisi de continuer le travail amorcé par le Parti libéral en poursuivant la mise en place de mesures d’austérité et en appauvrissant les plus pauvres et la classe moyenne. Ce gouvernement a même poussé l’affront jusqu’à couper dans l’aide sociale et dans des secteurs aussi important que la santé et l’éducation.

Premier mai

Contre le saccage de l’assurance-emploi

Les leaders syndicaux Steve Dorval, du SFPQ, et Ann Gingras, de la CSN, se sont adressés à la foule au départ de la marche. Photo : Clément Allard.

(La rédaction) Environ 350 personnes ont répondu à l’appel de la Coalition pour la justice sociale et ont participé à une manifestation contre le saccage de l’assurance-emploi à l’occasion de la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs.

Lancement d'une campagne contre les hausses de tarifs d’hydro

(NLL) Malgré qu’il ait promis le contraire en campagne électorale, le Parti Québécois a annoncé dans son budget de novembre 2012 qu’il dégèlerait les tarifs du bloc patrimonial d’hydroélectricité.

Ainsi, dès 2014, cette hausse de tarifs s’ajoutera aux hausses soumises annuellement à la Régie de l’énergie. Ces hausses nous concernent toutes et tous, mais toucheront particulièrement les ménages à faibles revenus, nombreux à vivre dans des logements mal isolés. Rappelons que seulement en 2011, Hydro-Québec engendrait des profits de 2,6 milliards $. Pendant ce temps, plus de 50 000 familles étaient débranchées, faute de pouvoir payer leur facture. La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics lance une campagne contre le dégel des tarifs d’hydroélectricité.

Solidaires contre les coupes à l’aide sociale

Par Nicolas Lefebvre Legault

Depuis le 27 février, les groupes sociaux sont sur le pied de guerre contre les coupes budgétaires à l’aide sociale. Rassemblements et manifestations dans une dizaine de villes, dépôt d’une pétition de 16 000 noms à l’Assemblée nationale, occupations et actions diverses : tous les moyens furent bons pour faire passer le message. Plusieurs acteurs (partis d’opposition, Commission des droits de la personne, Protectrice du citoyen et directeurs de la santé publique) y sont allés de leurs commentaires, tous très critiques. Au moment d’écrire ces lignes, le gouvernement continuait toutefois de faire la sourde oreille.

Cabane à sucre à saveur sociale dans Saint-Jean-Baptiste

Québec, 7 avril 2013 - Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a organise aujourd'hui une cabane à sucre au parc Berthelot pour discuter d'enjeux de quartier avec la population locale.

Manifestation « Maltais contre les pauvres »

Plus de 200 personnes prennent la rue à Québec

Plus de 200 personnes ont répondu à l'appel des groupes sociaux et ont manifesté samedi le 6 avril pour exiger le retrait immédiat des coupures annoncées à l’aide sociale. Les manifestantes et manifestants ont dénoncé les attaques du gouvernement péquiste envers les plus pauvres de notre société.

Solidaires contre les coupures à l'aide sociale

Manifestation familiale

(vidéo de mobilisation pour la manifestation du 6 avril.)

Le Comité populaire invite la population à participer samedi prochain, le 6 avril, à une manifestation familiale contre les coupures à l'aide sociale. Il s'agit d'une marche organisée par plusieurs groupes populaires de Québec. Le rendez-vous est à 13h30 à la Place de l'Université-du-Québec, coin Charest et de la Couronne, dans Saint-Roch.

Seigneurie de Salaberry de la rue Saint-Jean

Le personnel demande le respect

Le 8 novembre dernier, les syndiqués de la résidence Seigneurie de Salaberry ont manifesté sur l’heure du midi pour faire entendre leurs revendications et obtenir le respect de leur employeur. Photo: SQEES-298

Par Nicolas Lefebvre Legault

Pourriez-vous imaginer qu’en 2012, en plein centre-ville de Québec, des salariés d’une résidence pour personnes âgées gagnent le salaire minimum? C’est le cas aux portes de Saint-Jean-Baptiste.

Interventions policières pendant la grève étudiante

Enquête publique réclamée

(La rédaction) Des groupes sociaux de la région de Québec demandent une enquête publique sur les interventions policières lors de la grève étudiante du printemps dernier.

Hôtellerie : la solidarité paie encore

Le 2 septembre dernier, les employé-e-s de trois hôtels du centre-ville ont fait grève pendant une dizaine d’heures (ici devant le Delta). Une autre journée de grève était prévue la semaine suivante, mais les progrès dans les négociations ont poussé les comités de mobilisation à l’annuler. Des ententes de principe ont été conclues les 8, 11 et 13 septembre.

Par Nicolas Lefebvre Legault

Pages

Droits sociaux

S'abonner à RSS - Droits sociaux