Tout ce qui concerne la politique locale.

Quand le CIUSS dit non, la ministre doit agir

Québec, le 6 février 2019 - Une délégation du Comité populaire est allée le 5 février dernier interpeler le conseil d'administration du Centre intégré universitaire de santé et services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale. La délégation a pu apprendre que l’administration du CIUSSS de la Capitale-Nationale ne prévoit pas rouvrir le sans rendez-vous au CLSC Haute-Ville aux personnes n’ayant pas de médecin de famille sur place. Cette situation perdure depuis le 6 mars 2017.

Pour des rues résidentielles qui nous ressemblent

Crédit photo : Pascaline Lamare

Québec, le 14 décembre 2018 – Réunies lors d’une consultation citoyenne organisée par le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, une vingtaine de personnes ont souhaité amener des propositions de réaménagements afin de bonifier un projet de travaux majeurs pour les rues Saint-Augustin et Sainte-Madeleine qui devrait commencer ce printemps. Cette consultation fait suite à une soirée organisée par la Ville de Québec, en avril dernier, où les critiques des résidents et résidentes n’ont jamais été considérées.

Portrait de la candidate caquiste – Svetlana Solomykina

C’est le 1er octobre prochain qu’auront lieu les élections provinciales et, pour cette occasion, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a « passé à l’interrogatoire » le candidat et les candidates des quatre principaux partis politiques représentés à l’Assemblée nationale. Au menu : priorités pour le quartier Saint-Jean-Baptiste en général, mais aussi sur des aspects plus pointus reliés à notre travail.

*******
Nous ne connaissons pas la priorité pour le quartier de la candidate, puisque celle-ci n’a jamais retourné notre demande de rencontre.

Portrait du candidat libéral – Florent Tanlet

C’est le 1er octobre prochain qu’auront lieu les élections provinciales et, pour cette occasion, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a « passé à l’interrogatoire » le candidat et les candidates des quatre principaux partis politiques représentés à l’Assemblée nationale. Au menu : priorités pour le quartier Saint-Jean-Baptiste en général, mais aussi sur des aspects plus pointus reliés à notre travail.

*******

Portrait de la candidate solidaire – Catherine Dorion

C’est le 1er octobre prochain qu’auront lieu les élections provinciales et, pour cette occasion, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a « passé à l’interrogatoire » les candidats et candidates des quatre principaux partis politiques représentés à l’Assemblée nationale. Au menu : priorités pour le quartier Saint-Jean-Baptiste en général, mais aussi sur des aspects plus pointus reliés à notre travail.

*******

Portrait de la candidate péquiste – Diane Lavallée

C’est le 1er octobre prochain qu’auront lieu les élections provinciales et, pour cette occasion, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a « passé à l’interrogatoire » les candidats et candidates des quatre principaux partis politiques représentés à l’Assemblée nationale. Au menu : priorités pour le quartier Saint-Jean-Baptiste en général, mais aussi sur des aspects plus pointus reliés à notre travail.

Le Comité populaire lance une campagne pour réduire la vitesse automobile dans le quartier

Québec, le 22 février 2018 – Le Comité populaire lance aujourd’hui une campagne dans le quartier Saint-Jean-Baptiste afin d’exiger la réduction de la vitesse automobile à 30 km/h pour l’ensemble du Faubourg Saint-Jean-Baptiste. C’est sous le thème « Dans Saint-Jean-Baptiste … Wô les moteurs ! » que cette campagne se déroulera dans les prochains mois pour culminer par un évènement public quelque part au printemps 2018.

Ancienne Boucherie Bégin : dépôt d’une pétition et solutions envisagées

C’est ce soir que le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste déposera officiellement au Conseil d'arrondissement de La Cité-Limoilou une pétition comportant 655 noms et portant sur l’avenir de l’ancienne boucherie Bégin. Lancée en avril dernier, cette pétition demande la seule option envisageable : c’est-à-dire l’expropriation pure et simple du propriétaire de cet édifice abandonné depuis 2012 pour permettre un projet de logement social.

L’Office municipal d’habitation de Québec sommée de procéder à des changements majeurs

*Photo à des fins d'illustration seulement.

Différents organismes travaillant sur le droit au logement ont tenu à dénoncer publiquement les agissements actuels de l’Office municipal d’habitation de Québec (OMHQ). Les faits reprochés se concentrent autour de trois enjeux : la gestion des transferts des locataires dans les logements sociaux, la façon dont l’OMHQ effectue ses travaux majeurs et la gestion de son programme de supplément au loyer.

Une politique de transfert inefficace

Sauvons le sans rendez-vous ! Pétition en ligne

Vous souhaitez vous aussi faire un geste pour sauver le sans rendez-vous du CLSC Haute-Ville ? Une pétition est maintenant en ligne : https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-679...

Pages

Politique locale

S'abonner à RSS - Politique locale