Tout ce qui concerne l'aménagement urbain.

Vers la rue Saint-Gabriel partagée : 96% répondent favorablement

Québec, le 9 octobre 2020 - Un sondage a été réalisé en ligne par le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste (Compop) du 28 mai au 29 juin 2020. 96 % des répondants et des répondants se disent tout à fait en accord ou plutôt en accord avec un projet de rue partagée sur Saint-Gabriel.

Une opportunité à saisir

Dans les mois et années à venir, la ville de Québec verra son visage considérablement changer avec l’arrivée du Réseau structurant de transport en commun (RSTC). Le RSTC est une opportunité à ne pas manquer pour améliorer la qualité de vie de ses citoyens et citoyennes. Néanmoins, plusieurs améliorations doivent être mises en place pour éviter les effets pervers que peut amener le projet. De plus, plusieurs questionnements sur les impacts demeurent dans les esprits.

Lancement d’une consultation pour une prochaine rue partagée dans le faubourg

Québec, le 28 mai 2020 – C’est aujourd’hui que le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste (Compop) lance la première étape d’une consultation permettant aux résidents et résidentes du quartier de s’exprimer sur des aménagements souhaités dans le cadre d’une éventuelle nouvelle rue partagée : la rue Saint-Gabriel. Cette démarche s’inscrit dans la volonté politique du Compop d’obtenir le plus de rues partagées possibles dans le quartier Saint-Jean-Baptiste.

Dépôt d’une déclaration pour un réaménagement citoyen de l’Îlot Saint-Vincent-de-Paul

Lundi 18 novembre 2019- C’est aujourd’hui que le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste déposera au Conseil municipal sa déclaration d’appui pour un projet de réaménagement citoyen de l’Ilot Saint-Vincent-de-Paul. 21 organismes et 480 citoyens et citoyennes ont appuyé le projet qui demande à la Ville de répondre à une mixité de besoins pour les gens des quartiers centraux avec un parc, du logement social et un jardin communautaire. Pour Vincent Baillargeon, permanent au Comité populaire, : « la mixité de groupes et le nombre de personnes appuyant la déclaration démontrent bien un consensus.

Pour signer la déclaration sur l’Ilôt Saint-Vincent de Paul

Pour un réaménagement citoyen de l’Ilôt Saint-Vincent de Paul

Depuis 1998, l’actuel propriétaire, Jacques Robitaille, détient le terrain de l’ancienne église Saint-Vincent de Paul. Depuis plus de 20 ans, ce promoteur nous aura démontré son absence de volonté pour en faire un projet rassembleur à l’image du quartier. Démolition et stationnement illégal auront été les seules actions posées. Ça suffit.

ILOT SAINT-VINCENT-DE-PAUL : L’ESPOIR DE L’EXPROPRIATION AUX OUBLIETTES

Par Vincent Baillargeon

En 2016, le maire de Québec évoquait qu’avec l’entrée en vigueur du Programme particulier d’urbanisme (PPU) de la colline Parlementaire, qu’il n’y avait «aucune contestation possible» dans le cas d’une expropriation pour divers immeubles dits à « valeur patrimoniale supérieure », comme le site de l’ancien Patro.

Pour des rues résidentielles qui nous ressemblent

Crédit photo : Pascaline Lamare Québec, le 14 décembre 2018 – Réunies lors d’une consultation citoyenne organisée par le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, une vingtaine de personnes ont souhaité amener des propositions de réaménagements afin de bonifier un projet de travaux majeurs pour les rues Saint-Augustin et Sainte-Madeleine qui devrait commencer ce printemps. Cette consultation fait suite à une soirée organisée par la Ville de Québec, en avril dernier, où les critiques des résidents et résidentes n’ont jamais été considérées.

30 km/h dans le Faubourg Saint-Jean-Baptiste : Occupation de rue festive

Québec, le 10 mai 2018 - Aujourd’hui, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, dans le cadre de sa campagne « Dans Saint-Jean-Baptiste … Wô les moteurs ! » a occupé pendant plus de deux heures la rue Lavigueur (entre la rue Sainte-Marie et Olivier Robitaille). Cette campagne exige la réduction de la vitesse automobile à 30 km/h pour l’ensemble du Faubourg Saint-Jean-Baptiste, sauf les rues partagées déjà réduites à 20 km/h.

Le Comité populaire lance une campagne pour réduire la vitesse automobile dans le quartier

Québec, le 22 février 2018 – Le Comité populaire lance aujourd’hui une campagne dans le quartier Saint-Jean-Baptiste afin d’exiger la réduction de la vitesse automobile à 30 km/h pour l’ensemble du Faubourg Saint-Jean-Baptiste. C’est sous le thème « Dans Saint-Jean-Baptiste … Wô les moteurs ! » que cette campagne se déroulera dans les prochains mois pour culminer par un évènement public quelque part au printemps 2018.

Consultations au menu

Par Vincent Baillargeon

Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a été actif durant le mois d’août, en soumettant deux mémoires dans le cadre des consultations publiques de la Ville de Québec. La population était conviée à se positionner dans un premier temps sur la mobilité durable et le réseau structurant de transport en commun, et dans un second temps sur la révision du Schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération de Québec.

Schéma d’aménagement

Pages

Aménagement urbain

S'abonner à RSS - Aménagement urbain