Infobourg, mai 2005

L'édition expresse (mai 2005) du journal l'Infobourg est maintenant disponible.

Téléchargez le numéro intégral en version pdf (2,2 mo... N.B.: afin d'alléger le pdf, les pleines pages de pub ont été retirées).

Au sommaire (format HTML) :

Pourquoi ça prend plus de logement social dans le quartier?

La part de logements sociaux est plus importante dans le quartier Saint-Jean-Baptiste qu’ailleurs. Environ 15% du parc de logement locatif du quartier est effectivement constitué de logements sociaux (coopératives, HLM et OSBL d’habitation). Malgré cela, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste est d’avis qu’il faut quand même continuer de revendiquer «notre part» du développement de logements sociaux. Voici pourquoi.

Saga de L’Îlot Berthelot - On a de la suite dans les idées...

L’Îlot Berthelot. Ce nom aura marqué le quartier Saint-Jean-Baptiste pour des décennies. L’Îlot Berthelot, c’est le nom de deux quadrilatères du quartier situés à l’ouest de l’hôtel Radisson, entre le boulevard René-Lévesque, le parc Berthelot et les rues St-Michel et Berthelot. Au cœur du Faubourg, cet îlot a acquit une véritable valeur symbolique au niveau des luttes urbaines, autant au regard des problèmes de logement que de l’aménagement urbain ou de la qualité de vie. Nous vous présentons ici quelques jalons de cette palpitante saga.

L’Îlot Berthelot sera constitué à 100% de logements coopératifs ! Victoire pour le quartier !

Le 20 avril est une journée à marquer d’une pierre blanche. C’est en effet ce jour-là que Claude Larose, Responsable de l’Habitation et vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec, et Lynda Cloutier, conseillère du quartier, ont finalement annoncé que la Ville de Québec accepte de céder la partie vacante de l’Îlot Berthelot à la coopérative d’habitation l’Escalier. Les dizaines de ménages requérants de la future coopérative se réjouissent évidemment de la décision qui fait suite à des mois de pression.

La réalisation de logements sociaux à l’Îlot Berthelot : Une question de volonté politique

Dès l’annonce l’automne dernier que le groupe Casot renonçait à son projet de de condos de luxe, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste a réactivé le dossier de l'Îlot Berthelot. Comme il n’y a aucun autre projet sérieux de développement pour ce site, le Comité populaire a décidé de proposer une alternative viable qui permettrait de ne développer que du logement social sur le terrain vacant. Nous sommes toujours en attente d'une réponse officielle des élu-e-s municipaux, cependant nous avons été informés qu’une position finale devrait être adoptée en février.

Infobourg, avril 2005

Le numéro d'avril 2005 du journal l'Infobourg est maintenant disponible.

Téléchargez le numéro intégral en version pdf (2,2 mo... N.B.: afin d'alléger le pdf, les pleines pages de pub ont été retirées).

Au sommaire (format HTML) :

Festival d’art Gai de Québec - Enfin une réalité

Par Yves Gauthier

C’est du 1er mai au 1er juin prochains qu’aura lieu le premier Festival d’art gai de Québec. Ouvert sur l’ensemble de la collectivité, ce festival veut présenter des artistes ou des réalisations artistiques décrivant certains aspects de l’identité altersexuelle. Les personnes de tous les genres de la diversité sexuelle veulent non seulement accéder aux mêmes droits que l’ensemble de la population, mais aussi vivre et exprimer pleinement leurs différences.

Chronique du Vestiaire

Par Julie Martineau

Près d’une année s’est écoulée depuis le déménagement du Vestiaire du Faubourg dans les locaux du 780, Sainte-Claire. L’Infobourg a rencontré les membres du comité vestiaire pour connaître leurs impressions.

Îlot Berthelot : Un front commun se dessine dans le quartier

Par Nicolas Lefebvre Legault

Le 7 février dernier, une vingtaine de locataires se réunissaient dans les locaux du chic 780, rue Sainte-Claire pour jeter les bases d’une nouvelle coopérative d’habitation: la coop l’Escalier. Les requérantEs, qui répondaient à un appel du Comité populaire publié dans l’Infobourg, ont l’oeil sur un terrain bien précis, l’îlot Berthelot, et ont bien l’intention de se battre pour l’obtenir.

Consultations publiques : Vox populi, vox dei? Pas sûr…

Par Yves Gauthier

On a recours à la consultation publique pour permettre aux décideurEs de faire des choix éclairés, selon les désirs exprimés par les personnes directement concernées, lors d’assemblées convoquées spécialement à cet effet. Le problème de circulation de transit sur la rue D’Aiguillon en est un bon exemple. Mais un danger nous guette: celui de ridiculiser l’exercice démocratique des consultations publiques.

Pages

S'abonner à Comité populaire Saint-Jean-Baptiste RSS