Tout ce qui concerne le journal l'Infobourg.

Logement social : Ce que le gouvernement donne d’une main, il le reprend de l’autre

Par Nicolas Lefebvre Legault

Depuis l'élection des libéraux, les budgets des ministères jouent au yo-yo et à peu près tous les secteurs de la société civile sont sur les dents. Y compris celui de l’habitation, qui avait pourtant de bonnes raisons de se croire épargné.

Place Québec : rappel historique

Par Graham Hay, résidant de la rue Saint-Joachim

À la fin des années 50 et au cours des années 60, le gouvernement du Québec et la Ville de Québec ont décidé de créer un campus administratif et d’affaires sur la colline parlementaire. Ce campus, ou cité parlementaire, était délimité au sud par les plaines d’Abraham, au nord par l’axe des rues Saint-Joachim/Saint-Gabriel/Lockwell, à l’est par la future avenue Honoré-Mercier, et à l’ouest par l’avenue de Salaberry.

Éditorial : Le confort et l’indifférence - La crise, quelle crise?

Par Nicolas Lefebvre Legault

« Tout est sous contrôle, il n’y a pas de crise à (insérer le nom de la ville de votre choix). » Voici en gros comment titraient les journaux dans les jours et les semaines suivant le 1er juillet. Crise du logement? Quelle crise? Circulez, y’a rien à voir.

« Revitalisation » dans le quartier : Non à la tour de place Québec

Par Graham Hay, résidant de la rue Saint-Joachim

La Société immobilière du Québec (SIQ), qui est le bras immobilier du gouvernement du Québec, se propose d’ériger à Place Québec une tour à bureaux de 11 étages au-dessus de l’aile située au coin des rues Saint-Joachim et Honoré-Mercier (autrefois Dufferin-Montmorency). Comme cette aile compte déjà 5 étages, le projet de la SIQ aura pour conséquence de porter à 16 étages l’immeuble qui est destiné à loger 1 200 fonctionnaires du gouvernement du Québec.

Journal l'Infobourg: numéro d'avril 2003

Le numéro d'avril 2003 du journal l'Infobourg est maintenant disponible.

Téléchargez le numéro intégral en version pdf (1,2 mo... N.B.: afin d'alléger le pdf, les pleines pages de pub ont été retirées).

Au sommaire (format HTML) :

Saint-Jean-Baptiste a besoin d’espace communautaire

Par Stéphane Robitaille

Sur l’initiative du Conseil de quartier, différents groupes, dont le Compop, se sont réunis le 3 mars dernier pour se pencher sur le problème du manque d’espace pour les initiatives communautaires dans le quartier Saint-Jean-Baptiste.

Contre la discrimination et la collecte de renseignements personnels

Par Mathieu Houle-Courcelles

Les temps sont durs pour les locataires. Avec la pénurie de logement, les proprios ont maintenant l’embarras du choix.

Des locataires évincent la Régie du logement

NLL) -- Plus de 300 locataires en colère ont procédé, le 10 mars dernier, à l'éviction symbolique des bureaux de Québec de la Régie du logement. La manifestation, organisée par le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ), voulait dénoncer les augmentations constantes de loyer observées dans toute la province. L’éviction des bureaux situés à Place Québec s’est bien déroulée, dans le calme et la bonne humeur. Pendant qu'un militant lisait un avis d'éviction au préposé de la Régie, d'autres sortaient des patères, des chaises et une plante verte.

Défaites vos idées toutes faites sur... les HLM

(NLL) Ils sont trop gros, trop laids, favorisent les ghettos, sont déshumanisants, bureaucratiques et déresponsabilisent les locataires; est-ce que j’en oublie? Autant d’idées toutes faites sur les habitations à loyer modique (HLM). La Fédération des locataires de HLM (FLHLMQ) et le FRAPRU sont bien conscients que dans la lutte pour de nouveaux HLM, ils auront à faire face à des préjugés tenaces tant de la part des autorités que de la population en général et même, malheureusement, de la part d’une partie du mouvement pour le droit au logement.

Pour contrer la crise du logement : Le FRAPRU revendique des HLM

Par Nicolas Lefebvre Legault

Même s’il porte la revendication des HLM depuis toujours, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a décidé récemment de préciser ses revendications sur le sujet et de les mettre à l’avant plan. En effet, une campagne particulière, avec des actions à la clé, sera organisée d’ici un an pour faire connaître la revendication d’un nouveau programme de développement de HLM afin qui livrerait 4 000 unités par année, dont 350 dans la région de Québec.

Pages

Journal l'Infobourg

S'abonner à RSS - Journal l'Infobourg