Tout ce qui concerne les droits sociaux.

Une coalition dans Québec-Chaudière-Appalaches - Les forces progressistes se mobilisent !


Le 6 décembre dernier, les groupes de la nouvelle coalition se sont solidarisé avec le mouvement étudiant. Photo : VWL

Par Nathalie Côté, RÉPAC 03-12

Une Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics voit le jour dans la région de Québec et Chaudière-Appalaches, multipliant les critiques du dernier budget du gouvernement libéral.

Le 6 décembre, soyons solidaires du mouvement étudiant

Le 6 décembre prochain aura lieu, à Québec, une «rencontre des partenaires en éducation» convoquée par la ministre de l'éducation. Selon toute vraisemblance, le gouvernement tentera lors de cette rencontre d'obtenir un consensus sur une hausse de frais de scolarité.

Selon l'Ultimatum express, trois scénarios sont à l'étude et seront proposés aux «partenaires» :

  • 1er scénario : 500 $ par année d'augmentation, jusqu'à ce que les frais atteignent 80 % de la moyenne canadienne
  • 2e scénario : La modulation des frais selon le programme d’études
  • 3e scénario : Atteindre la moyenne canadienne des frais de scolarité (5350 $) sur une période de 4 ans

Il y aura ce jour là deux manifestations étudiantes. La Coalition régionale de Québec Chaudière-Appalaches opposée à la tarification et à la privatisation des services publics pense qu’il est important de se solidariser avec le mouvement étudiant à la veille d’une nouvelle hausse des frais de scolarité. C’est pourquoi nous appelons les groupes populaires, syndicats et groupes de femmes solidaires à se joindre à nous et à marcher derrière la bannière «Groupes sociaux opposés à la hausse des frais».

Rendez-vous le 6 décembre, à 13h, en face de l’Assemblée nationale, près de la fontaine de Tourny.

Pour information : http://www.asse-solidarite.qc.ca/spip.php?article1767&lang=fr

Souper de la Solidarité

Soirée de fête avec les groupes populaires de Québec

Atelier d’éducation populaire

Le RÉPAC propose une formation sur la tarification et la privatisation de nos services publics

« Si tu t’occupes pas de la politique, c’est elle qui s’occupe de toi » Michel Chartrand

Dans le cadre de la tournée nationale de formation et de mobilisation de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation, le RÉPAC 03-12 tiendra plusieurs ateliers d’éducation populaire à Québec et en Chaudière-Appalaches. Ça commence en basse-ville le 19 novembre et ça se poursuit à Lévis le 8 décembre.

23 novembre: une action pour relancer la lutte

Budget 2010 - « Tous les économistes » de Bachand veulent la croissance économique... et les autres?

Par Stéphanie Uhde
(M. Sc. Économie, HEC Montréal)

C’était le lendemain du dépôt du budget 2010-2011 du Québec. Sur les ondes de Radio-Canada, le ministre des Finances du Québec, M. Raymond Bachand, défendait le choix d’une contribution santé, une mesure fiscale régressive devant s’élever à 200 $ par adulte en 2012, plutôt que celui d’une hausse des impôts : « Tous les économistes vous diront que les deux mesures les plus dommageables pour l’économie sont les impôts sur les particuliers et les impôts sur les compagnies ». Tous? Non! Car il y a des économistes qui conçoivent l’économie comme une chose plus grande que la simple addition des biens et services produits dans une année.

Rencontres au Sommet à Toronto

Un air de déjà vu…

Par Nicolas Lefebvre Legault

Cet été, le centre-ville de Toronto sera coupé en deux pendant près de trois semaines par une imposante clôture protégée par quelque 15 000 policiers et militaires. Ça vous rappelle quelque chose? C’est normal puisque comme Québec en avril 2001, la « Ville-Reine » accueillera les 25, 26 et 27 juin une rencontre internationale d’importance : le G20. C’est la première fois depuis le fiasco de Gênes, où il y avait notamment eu un mort dans une manifestation, qu’un tel sommet se tient dans une grande ville.

1er mai: Prochaine étape de la lutte contre le budget libéral

.

Le 1er mai, démasquons les vrais clowns !
Non au cirque de la privatisation et des hausses de tarifs !

Afin de dénoncer les hausses de tarifs annoncées dans le budget, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste se joint au RÉPAC pour vous inviter à un pique-nique familial suivi d’une manifestation au centre-ville de Québec le 1er mai 2010.

Réaction au budget Flaherty : le FRAPRU accuse Stephen Harper d’avoir fabriqué un déficit dont les pauvres feront les frais

Montréal, le 4 mars 2010 – « Le gouvernement Harper a, pour une large part, fabriqué le déficit budgétaire actuel, en accordant des baisses d’impôts qui, de son aveu même, priveront l’État canadien de 220 milliards $ en cinq ans et en faisant grimper les dépenses militaires au niveau record de 21,2 milliards $ en 2010-2011 ».

Le 1er avril : on prend la rue... Saint-Jacques !

Le FRAPRU se mobilise pour une meilleure redistribution de la richesse

Le gouvernement libéral de Jean Charest nous annonce qu’il faudra se serrer la ceinture pour endiguer le déficit entraîné (nous dit-on) par la crise économique. Les mesures qu’il privilégie sont les compressions budgétaires, ainsi que l’augmentation des tarifs et de la taxe de vente du Québec (TVQ). De telles mesures vont nuire d’abord aux plus pauvres (personnes à l’aide sociale, travailleurs et travailleuses précaires et au salaire minimum, étudiants et étudiantes, personnes âgées, etc.) et appauvrir la classe moyenne. Sans parler de la qualité des services publics et leur accessibilité qui risquent d’écoper.

Pages

Droits sociaux

S'abonner à RSS - Droits sociaux