Événements publics

Un atelier pour les locataires

Reprise de logement
Jeudi le 9 janvier à 19h00
au 780 rue Sainte-Claire

Vous avez reçu un avis de reprise de logement? Votre propriétaire vous met de la pression pour quitter? Vous croyez que l’immeuble se vide pour faire de la place à des condos? Êtes-vous contraint de partir? Le Comité populaire vous propose d’y voir plus clair. À travers des exemples concrets, nous étudierons les recours qui s’offrent à vous pour faire respecter votre droit au maintien dans les lieux.

Projection du film Au pied du mur le 29 mai

Retour de Faubourg Saint-Jean en fête

Après un an d’absence, l’Association des gens d’affaires du Faubourg (AGAF) est fière d’annoncer la tenue de l’édition 2013 de Faubourg Saint-Jean en fête. Les 25 et 26 mai prochains, plusieurs activités gratuites seront organisées pour la population résidante du quartier et les visiteurs de la ville.

Saint-Jean-Baptiste au son de la musique

L’orgue Casavant-Déry de l’Église Saint-Jean-Baptiste. Photo : Étienne Grandmont.

Par Agathe Légaré

Le Compop dépoussière l'histoire populaire du faubourg

Étant donné le mauvais temps, l'événement est remis au dimanche 2 octobre. Même heure (14h), même poste (parvis de l'Église).

Québec, 23 septembre 2011 - Le 1er octobre prochain, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste présentera : «Le faubourg, une histoire populaire», un rallye pédestre ludique et pédagogique. Les participant-e-s à l’activité seront invité-e-s à explorer le quartier en équipe tout en tentant de trouver les réponses à un questionnaire. La période couverte par le rallye est du 19e au 21e siècle et couvre le quartier Saint-Jean-Baptiste.

Le rallye compte neuf arrêts liés à des moments historiques significatifs. Des personnes ayant participé ou étudié les événements abordés seront présentes sur place pour répondre aux questions des participant-e-s. « Par exemple, Christian Simard, directeur général de Nature Québec, nous parlera du combat pour la protection du boisé des soeurs Franciscaines à la fin des années 1970. Pour sa part, Vivian Labrie, l’une des fondatrices du Collectif pour un Québec sans pauvreté, accompagnée de sa fille, racontera la série d'occupations (dont celle du cimetière St-Matthews!) organisée par les parents de la Garderie coopérative Saint-Jean-Baptiste au début des années 1980 » précise Nicolas Lefebvre Legault.

À ne pas manquer : deux forums publics en mai

Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste organise en mai deux forums publics sur des enjeux liés à l’aménagement urbain. À travers ces rencontres, nous souhaitons alimenter la réflexion et nourrir l’action afin d’améliorer les conditions de vie des résident-e-s de notre quartier. Les deux événements se dérouleront à la Bibliothèque Saint-Jean-Baptiste (755 Rue Saint-Jean). Passez le mot!

-------------------

Jeudi 12 mai, 19h00
Saint-Jean-Baptiste à l’heure de la mobilité durable

Automobile, transport actif, transport en commun : sortir du statu quo pour améliorer la qualité de vie

Avec la participation de : Xavier Mercier-Méthé (Accès Transport Viable), Valérie Borde (Action d'Aiguillon) et Boris Mericskay (Comité populaire Saint-Jean-Baptiste)

L’équilibre entre les différents modes de transport est fragile dans Saint-Jean-Baptiste. Si les résident-e-s utilisent de façon marquée la marche, le vélo et le transport en commun pour leurs déplacements quotidiens, notre quartier subit une pression considérable venant des automobiles, qui par milliers convergent vers le centre-ville ou le traversent sans s’arrêter. Le stationnement, de plus en plus difficile, cause lui aussi bien des maux de tête aux résident-e-s et aux commerçant-e-s. Signe que les choses changent, une première « rue partagée » verra le jour sur la rue Sainte-Claire en 2012, permettant de donner une vocation piétonnière à ce lien naturel entre la haute-ville et la basse-ville. Parallèlement, des luttes importantes ont eu lieu au fil des ans pour contrer la circulation de transit, mais ces initiatives se sont butées à des refus de l’administration municipale. Quant aux pistes cyclables, elles tardent à venir dans notre quartier. La « mobilité durable » dont parle la Ville de Québec serait-elle un vœu pieux?

À la lumière de ces quelques constats, comment peut-on repenser la place de la voiture, des transports actifs et du transport en commun au centre-ville? Quels sont les problèmes auxquels nous faisons face? Quelles solutions pouvons-nous mettre de l’avant pour améliorer la qualité de vie dans Saint-Jean-Baptiste?

-------------------

Jeudi 26 mai, 19h00
Vivre au centre-ville : oui, mais lequel ?

Où se trouve le centre-ville de Québec?

En haute-ville, autour de la rue Saint-Jean ou de la colline Parlementaire? Dans le Saint-Roch « nouvo » genre? Ou même à Sainte-Foy, près de la tête des ponts, comme se plaisent à dire certains chroniqueurs urbains?

Avec la participation de : Catherine Boisclair (Conseil régional de l’environnement ), Étienne Berthold (Chercheur en études urbaines et membre du Comité des citoyens du Vieux-Québec) et Marc Boutin (Comité populaire Saint-Jean-Baptiste)

Et si l’idée qu’on se fait d’un centre-ville reposait d’abord sur le type de développement que l’on privilégie? Une fois mis en place, ces modèles de développement ont un impact sur la trame urbaine des quartiers, sur les gens qui y habitent, sur les commerces qu’on y retrouve, sur les investissements publics et privés qui structurent (ou déstructurent) les communautés. Au fil des ans, le centre-ville de Québec a beaucoup changé, pour le meilleur et pour le pire. Les tours à bureaux, la valse des festivals et la présence de l’activité touristique marquent aujourd’hui le paysage, tout comme les coopératives d’habitation, les artères commerciales à dimension humaine et les initiatives citoyennes en tout genre.

Nous vous invitons à jeter un regard croisé sur le développement de trois quartiers du centre-ville (Saint-Roch, le Vieux-Québec et Saint-Jean-Baptiste) afin de voir ce qui aujourd’hui les distingue mais surtout ce qui les attend demain. Dans quel centre-ville voulons-nous habiter? Comme citoyens et citoyennes, quel rôle pouvons-nous jouer afin de définir notre milieu de vie?

Pages

S'abonner à RSS - Événements publics