Des locataires évincent la Régie du logement

NLL) -- Plus de 300 locataires en colère ont procédé, le 10 mars dernier, à l'éviction symbolique des bureaux de Québec de la Régie du logement. La manifestation, organisée par le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ), voulait dénoncer les augmentations constantes de loyer observées dans toute la province. L’éviction des bureaux situés à Place Québec s’est bien déroulée, dans le calme et la bonne humeur. Pendant qu'un militant lisait un avis d'éviction au préposé de la Régie, d'autres sortaient des patères, des chaises et une plante verte.

Défaites vos idées toutes faites sur... les HLM

(NLL) Ils sont trop gros, trop laids, favorisent les ghettos, sont déshumanisants, bureaucratiques et déresponsabilisent les locataires; est-ce que j’en oublie? Autant d’idées toutes faites sur les habitations à loyer modique (HLM). La Fédération des locataires de HLM (FLHLMQ) et le FRAPRU sont bien conscients que dans la lutte pour de nouveaux HLM, ils auront à faire face à des préjugés tenaces tant de la part des autorités que de la population en général et même, malheureusement, de la part d’une partie du mouvement pour le droit au logement.

Pour contrer la crise du logement : Le FRAPRU revendique des HLM

Par Nicolas Lefebvre Legault

Même s’il porte la revendication des HLM depuis toujours, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a décidé récemment de préciser ses revendications sur le sujet et de les mettre à l’avant plan. En effet, une campagne particulière, avec des actions à la clé, sera organisée d’ici un an pour faire connaître la revendication d’un nouveau programme de développement de HLM afin qui livrerait 4 000 unités par année, dont 350 dans la région de Québec.

Le Compop revient au coeur du quartier

(SR) L’ancien presbytère est rénové et peut abriter de nouveau le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, l’Organisme d’entraide et d’intervention locale (OEIL) et l’Association des gens d’affaires du Faubourg (AGAF). Enfin! Ces groupes auront désormais pignon sur rue au 780, Sainte-Claire, les étages supérieurs de la bâtisse étant réservés à une nouvelle ressource d’hébergement de transition gérée par la Maison de Lauberivière. En pleine crise du logement, avouons que c’est un bon dénouement pour la saga qui entoura l’avenir des lieux.

Vestiaire du faubourg, mode d’emploi

Le Vestiaire du faubourg, au sous-sol de l’église Saint-Jean-Baptiste, entrée par la rue d’Aiguillon, vous accueille du lundi au vendredi entre midi et 16 h. Le Vestiaire est ouvert à toutes et à tous. Nous vendons à bas prix les vêtements, textiles et objets qui nous sont donnés. Nous avons un bac de collecte à l’extérieur, sur d’Aiguillon, où vous pouvez déposer vos vêtements et autres trucs, dans des sacs, 24 heures sur 24, 7 jours par semaine.

Zone de l’école Saint-Jean-Baptiste : Fin de la vitesse automobile?

Par Véronica Lê-Huu et Heidi Wagner,
Comité de parents

À compter de septembre prochain, la circulation automobile devrait être considérablement ralentie aux abords de l'école Saint-Jean-Baptiste. C'est du moins ce qui ressort d'une réunion qui avait lieu le 19 février dernier et qui rassemblait parents, résidants du quartier Saint-Jean-Baptiste, conseillers municipaux et intervenants de la Ville de Québec, soucieux de trouver une solution au problème de la vitesse excessive dans une zone scolaire fréquentée par plus de 250 écoliers et enfants du quartier.

Opinion : Playdoyer pour la socialisation du parc de logements privés

Par Nicolas Lefebvre Legault

Journal l'Infobourg: numéro de janvier 2003

Le numéro de janvier 2003 du journal l'Infobourg est maintenant disponible.

Téléchargez le numéro intégral en version pdf (1,4 mo... N.B.: afin d'alléger le pdf, les pleines pages de pub ont été retirées).

Au sommaire (format HTML) :

Une infobourg jan 2003

Les consultations se suivent mais...

Par Stéphane Robitaille

Pages

S'abonner à Comité populaire Saint-Jean-Baptiste RSS