Par Marie-Ève Duchesne

Pour un quatrième été, une belle gang motivée de sept membres du Comité populaire va expérimenter l’agriculture urbaine dans une partie du stationnement du Centre culture et environnement Frédéric Back, situé sur la rue Salaberry. Déjà, les plants ont été mis en terre et la nature suit son cours.

Petite histoire politique d’un grand jardin

C’est lors d’un forum sur l’avenir du terrain de l’ancien Patro Saint-Vincent-de-Paul que le Comité populaire Saint-Jean- Baptiste constate une nouvelle préoccupation pour certains résidents et résidentes du quartier. En effet, plusieurs sont venus partager la sécurité alimentaire comme préoccupation quant à leurs conditions de vie. Il n’en fallait pas plus pour que le Compop poursuive sa réflexion quant à ce nouvel enjeu : dès l’été suivant, le Jardin populaire du Faubourg plantait ses premières graines.

Bien sûr, le projet n’est pas final. Idéalement, l’objectif serait d’obtenir un terrain afin de faire du Jardin populaire du Faubourg un vrai jardin communautaire où les personnes qui le désirent pourraient avoir leur propre lot. En attendant, c’est de façon collective que les membres jardinent en pot. Rien n’empêchera cependant le Comité populaire de poursuivre ses pressions auprès de la Ville de Québec pour obtenir un vrai jardin communautaire dans le quartier Saint-Jean-Baptiste.

Du nouveau cette année

Désirant augmenter leur sentiment d’appartenance, les membres du Jardin populaire du Faubourg se sont dotés de corvées collectives aux deux semaines afin de se créer des moments de rencontres et de formations. Ce sera aussi le moment d’entretenir de façon plus attentive le projet de jardin et de se partager les récoltes. Un 5 à 7 de fin de saison aura aussi lieu (possiblement le 31 août). N’hésitez pas à passer venir échanger avec les membres du projet. Longue vie au Jardin populaire !

Le Jardin populaire du Faubourg se réinstalle pour un quatrième été