Par Sandrine Louchart, des AmiEs de la Terre de Québec

Suis-je une légende urbaine ? Car ce que je dis pourrait le laisser croire. Je suis partout et nulle part à la fois. Je rends les lunettes accessibles à tous et toutes... ceci est un fait. Pourquoi le doute alors ? Parce qu’il y a
toujours un doute, bien évidemment !

Donc, pourquoi j’existe ?Parce que la vie coûte cher. Le marketing, les grandes marques, l’obsolescence planifiée, le désir d’en avoir toujours plus m’ont fait naître. Cette spirale de consommation, je la romps. Je n’ai peut-être pas toutes les solutions à ces problèmes, mais en matière de lunetterie, je peux vous faire voir qu’il est possible d’acheter autrement.

J’offre un modèle d’économie sociale beaucoup plus basé sur le « nous » de la communauté que sur le « je » de ma propre richesse. Je vous propose des lunettes de qualité, garanties et à prix raisonnable. Mon but est simple : démocratiser les lunettes, et ce, sans
compromis. Je n’ai pas de secret, mais j’ai une recette qui a fait ses preuves. Voici ma recette unique : des montures garanties et de qualité ne s’appuyant sur aucune marque, des lentilles ayant un bon rapport qualité/prix et des coûts fixes à leur minimum. Un local à faible coût, pas de publicité, pas d’appareils archi-couteux et pas de décoration « fashion » que l’on doit changer à tous les deux ans pour être plus « in ».

Je n’ai pas de siège social, pas d’employés qui ont un gérant d’employés, qui lui a un gérant de gérants, qui lui a un directeur régional, qui lui a un directeur des opérations, qui lui a un vice-président, qui lui a un président. Voilà la spirale que je veux éviter, et la suppression de tous ces intermédiaires vous donne le résultat suivant : des lunettes abordables. Tout cela est possible grâce à la collaboration du communautaire, et en guise de remerciement, je m’engage à remettre une part des profits à la communauté. Voici le nouveau cercle que j’essaie de créer, basé principalement sur la confiance, la solidarité et l’entraide. Voyons-y, ensemble.

Donc... suis-je une légende urbaine ? Non, je me nomme Simon Dufour, opticien et je suis le Marchand de lunettes.

Un point de service est offert dans le quartier Saint-Jean-Baptiste : le lundi de 9h30 à 11h30 par le biais des AmiEs de la Terre de Québec (Centre culture et environnement Frédéric Back, à l’accueil, au rez-de-chaussée).
Pour plus d’informations ou pour prendre un rendez-vous (obligatoire à partir du 1er mai avant de vous présenter), appelez au 581 983-3883. Vous pouvez aussi visiter le site internet http://marchanddelunettes.org/

Une lunetterie sociale dans le quartier Saint-Jean-Baptiste