Un jeu de Monopoly géant dans le hall du Complexe G

Par Colin Laverdure

Le 7 février 2017, à 11 h 30, profitant de la rentrée parlementaire, les organismes communautaires ont tenté d’attirer l’attention de M. Carlos J. Leitão, le ministre des Finances. À Québec, c’est l’édifice du complexe G qui a accueilli, bien malgré lui, plus de 200 membres venus de Québec, de Chaudière-Appalaches et du Saguenay. Cette action revendiquait un meilleur financement (475 millions $ par année avec indexation) et était organisée dans le cadre de la campagne Engagez-vous pour le communautaire. « Faute d’un soutien suffisant du gouvernement, la survie de bon nombre de ces groupes communautaires est menacée»'. indique Véronique Laflamme, porte-parole de la campagne. « Le fait que les subventions ne soient ni augmentées ni indexées implique un appauvrissement continuel des groupes qui ne peuvent suivre les hausses du coût de la vie. »

Ces diverses coupes dans les budgets ont été illustrées à l’aide d’un jeu de Monopoly géant, qui présentait diverses cases comme « taxes déguisées : hausse des transports en commun » et « Trésor communautaire », évoquant l’importance du travail que font les organismes communautaires. Malgré le thème festif et l’animation humoristique, les organismes ont rappelé que l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité une motion le 8 novembre 2016 qui soulignait « l’apport des organismes d’action communautaire autonome au développement social et économique du Québec », motion adoptée mais pas encore appliquée. Le tout s’est développé sans anicroche et les manifestantes et manifestants ont quitté au moment même où a été lu l’avis d’éviction.

Une action semblable avait lieu à Montréal, à la Caisse de dépôts et de placements, qui fut également occupée.

Leitao: nos vies c'est pas un jeu (de Monopoly géant)