Par Pascaline Lamare

La bibliothèque Saint-Jean-Baptiste est fermée depuis début novembre et subit une cure de jouvence bien méritée. À l'heure où nous écrivions ces lignes, la réouverture était prévue pour la relâche de mars, après des transformations destinées à améliorer le confort et l’ergonomie de cette bibliothèque qui, malgré sa petite taille, est tout de même fréquentée annuellement par
87 000 personnes qui y empruntent 107 000 ouvrages.

Selon les mots de Mylène Gauthier, directrice de projets qui a présenté les aménagements au cours de la réunion mensuelle du conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste, le 17 janvier dernier : « La bibliothèque Saint-Jean-Baptiste manquait d’un peu d’amour. » Ces travaux, d’un montant de 280 000 $, s’inscrivent dans le cadre de la vision du développement de la bibliothèque adoptée par la Ville de Québec en 2013 ; ils visent à rafraîchir et actualiser les espaces des bibliothèques. C’est en mai 1980 que la bibliothèque a été installée dans l’église, classée patrimoniale autant à l’extérieur qu’à l’intérieur, et dans laquelle aucune transformation n’avait été réalisée depuis… Sachant que l’on doit préserver l’intégrité du bâtiment, il est difficile d’amener un confort optimal. Pourtant, les images présentées par la Ville laissent penser que cette bibliothèque sera bien plus chaleureuse, tout en respectant son histoire.

Si des travaux majeurs d’isolation du toit ont été faits, ce ne seront pas les changements les plus visibles même s’ils apporteront un meilleur confort. C’est avant tout l’espace, la circulation et le mobilier qui feront l’objet des changements les plus remarqués. Ainsi, rien ne dépassera la hauteur des vitraux, permettant d’apprécier la beauté du lieu et de ses éléments patrimoniaux. Les rayonnages seront remplacés par des rayonnages alignés sur le principe des bancs d’églises et devraient offrir une circulation plus fluide. Des éclairages LED y seront installés pour mettre en valeur des documents sur les côtés. Par ailleurs, l’entrée sera aménagée pour mieux voir les fonds baptismaux et dirigera les usagers directement vers l’allée centrale. Près de l’entrée, on retrouvera des espaces de lecture et parfois des expositions thématiques. Le chœur, auparavant réservé à ces expositions, sera désormais équipé d’un mobilier léger et déplaçable, permettant à la fois le travail et la mise en place d’expositions. La zone étant très silencieuse, ce sera un espace de qualité qui sera offert aux bibliophiles.

Un coin enfant, avec une sorte de niche et des ordinateurs à leur hauteur sera aménagé et sera isolé du reste de la bibliothèque pour protéger les petits. À l’accueil, une borne d’auto-prêt sera également installée, tout comme une borne interactive « Découvrir Québec ». Et, pour ne rien gâcher, les toilettes feront aussi l’objet d’un rafraîchissement bien mérité.

Cure de jouvence à la bibliothèque du quartier