Québec, le 30 mars 2016 – La Coalition régionale contre le projet de loi 70 a participé ce midi à une action initiée par la Coalition objectif dignité. Plus de quatre-vingt citoyen-ne-s des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches ont fait entendre leur opposition au projet de loi 70 en le jetant aux ordures devant le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, pour ensuite aller porter les sacs de poubelles au bureau du Premier ministre.

Cette action s’ajoute au mouvement de plus de 300 organismes communautaires qui dénoncent le projet de loi 70. Plusieurs évènements ont lieu depuis le 21 mars dernier dans de nombreuses régions du Québec pour manifester une opposition claire au projet de loi.

Rappelons que le projet de loi 70 veut imposer des mesures d’insertion et d’employabilité obligatoires, sans quoi le chèque de 623 $ par mois sera coupé. Alors qu’on réclame depuis des années des mesures adaptées aux besoins et aspirations des personnes, on constate que le programme Objectif Emploi force les personnes dans des démarches qui seront potentiellement génératrices d’échec. « Ce projet de loi critiqué largement s’attaque aux personnes les plus vulnérables de notre société! », s’indigne Roxane Blanchet, porte-parole de la Coalition régionale contre le projet de loi 70. « Le projet de loi 70 est inacceptable! S’il était adopté tel quel, une personne n’ayant pas de contrainte à l’emploi reconnue pourrait voir son chèque coupé de moitié! », explique madame Blanchet.

« Ce n’est pas avec des menaces qu’on va aider les gens. C’est avec du soutien et du respect du vécu des personnes et de leur rythme. C’est avec des options qui tiennent compte de leurs aspirations et besoins que les personnes seront motivées. », souligne la porte-parole. « Pour atteindre cet objectif, les mesures d’employabilité doivent être volontaires et offertes à l’ensemble des prestataires. »

En participant à cette action, les manifestant-e-s des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches répondent présent-e-s à l’appel de la Coalition objectif dignité, coalition qui compte plus de 20 regroupements nationaux et qui est appuyée par plus de 300 organismes communautaires qui s’opposent aux mesures obligatoires et punitives prévues dans le projet de loi 70.

En complément à cette journée, les citoyen-ne-s de Québec et de Chaudière-Appalaches sont invité-e-s à prendre contact avec leur député-e pour faire savoir leur mécontentement face au projet de loi 70.

Projet de loi 70 : l'aide sociale c'est déjà trop bas, ça ne se coupe pas!