Lorsque la Régie du logement a publié ses estimations d’augmentation de loyer le 22 janvier dernier, le FRAPRU a publié un communiqué dans lequel il recommande la vigilance aux locataires. En effet, cette année les chiffres de la Régie sont tellement bas qu’il y a fort à parier que l’immense majorité des locataires gagneraient à s’armer d’une calculette pour estimer si leur propriétaire n’est pas en train d’essayer de les avoir. Du côté du BAIL, qui offrira le 3 février un atelier d’information au Centre Lucien-Borne, on invite les locataires à refuser toute hausse abusive de loyer.

Les estimations de la Régie

La Régie du logement estime que l’augmentation de loyer des logements dont le chauffage est payé par le locataire devrait être de 0,4% cette année tandis que celle des logements dont le chauffage est payé par les propriétaires devraient être de 0,7% pour les logements chauffés à l’électricité, de 0,2% pour ceux chauffés au gaz et de – 4,2% (oui, oui, négatif) pour ceux chauffés au mazout. Il s’agit là d’estimations générales qui peuvent varier passablement s’il y a eu des rénovations ou une hausse de taxe municipale. Dans tous les cas, il est recommandé de faire les calculs avec l’outil fourni par le Régie du logement ou de faire appel à un groupe communautaire comme le Comité populaire ou le BAIL.

Vous avez le droit de refuser une hausse de loyer

Rappelons que les locataires ont le droit de refuser une hausse de loyer qui serait abusive. Vous avez trente jours après la réception de votre avis de renouvellement pour accepter ou refuser la hausse. Pour refuser une hausse de loyer, il faut le faire par écrit, une absence de réponse étant considérée comme un oui. Il est recommandé d’envoyer la lettre par courrier recommandé ou de faire signer un reçu daté à votre propriétaire. Une fois le refus signifié, le propriétaire a trente jours pour s’entendre à l’amiable avec vous ou pour introduire, à ses frais, une cause en fixation de loyer à la Régie du logement.

Pour plus d’information sur les hausses de loyer, nous ne pouvons que vous conseiller d’assister à l’atelier donné par le BAIL le 3 février prochain à 19h au Centre Lucien-Borne (salle SS-210 C). Si vous avez des questions ou que vous avez besoin d’aide pour faire les calculs, vous pouvez appeler au Compop au 418-522-0454 et ça nous fera plaisir de vous aider.

Tags:

Hausses de loyers : Appel à la vigilance des locataires