Par Agathe Légaré

Vous voulez sortir un peu de chez vous, rendre service dans la mesure de vos moyens, avoir accès à des services moins coûteux et participer à l’achat de groupe de nourriture de bonne qualité? Vous devriez faire connaissance avec l’Accorderie de Québec, dans le quartier Saint-Roch.

Fondée en 2002, l’Accorderie de Québec compte aujourd’hui un peu plus de 800 membres répartis dans plusieurs quartiers (il y en a quelque 70 dans Saint-Jean-Baptiste). Les Accordeurs, comme on les appelle, échangent des services de tous ordres : accompagnement à un rendez-vous médical, aide à la rédaction d’un curriculum vitae, restauration d’un meuble, garde ou surveillance d’un animal, apprentissage d’un sport, conseils pour cuisiner, couture, bricolage, etc.

On veut vous voir en face

Même si vous pouvez vous préinscrire sur le site Internet de l’Accorderie (www.accorderie.ca), il faut vous présenter en personne au bureau pour pouvoir devenir Accordeur. L’Accorderie se trouve dans l’église Notre-Dame de Jacques-Cartier, « l’église au clocher penché », cise au coin des rues Caron et Saint-Joseph Est.

C’est là que vous précisez les services que vous pouvez offrir et que vous remplissez un formulaire d’adhésion. Cette rencontre dure 45 minutes. « Les gens doivent offrir des services et bien souvent, au début, ils ne savent pas quel service ils peuvent rendre à d’autres, constate la coordonnatrice Claudine Tremblay. Certains ont une faible estime d’eux-mêmes et sont étonnés de ce qu’ils peuvent finalement offrir aux autres. » La rencontre permet aussi d’expliquer le système d’échanges et de vérifier le désir réel de s’engager. « Le réseau repose sur la confiance, explique la responsable Véronica Rioux. On veut connaître la motivation des gens et savoir à qui on a affaire. »

Pour les internautes et les non-internautes

L’Accorderie s’adresse à tout le monde, sans distinction de revenu et de connaissance de l’ordinateur. Selon cette organisation,
« chaque Accordeur met à la disposition des autres ses compétences et son savoir-faire sous la forme d’offre de services. Chaque offre apparaît dans l’espace réservé aux membres sur la page Web de l’Accorderie (www.accorderie.ca) et dans un bottin en papier pour les Accordeurs qui n’ont pas accès à Internet. Lorsqu’un Accordeur trouve une offre qui l’intéresse, il n’a qu’à contacter, par téléphone ou par Internet, les personnes qui offrent ce
service ».

Les échanges de services sont comptabilisés en heures et non en dollars. Ici, « une heure égale une heure » et on ne tient pas compte de la complexité du service donné ou reçu. Chaque heure de service donné et reçu est inscrite dans le « compte temps » de l’Accordeur.

En plus de faciliter les échanges individuels de services entre les Accordeurs, l’Accorderie de Québec a mis sur pied un service d’achat de groupe de produits alimentaires de qualité. Elle prête aussi de petits montants d’argent, sur une base ponctuelle et exceptionnelle, aux Accordeurs qui n’ont pas accès au crédit traditionnel, mais qui ont la capacité de rembourser. L’achat de groupe et le micro crédit sont réservés évidemment aux seuls Accordeurs.

L’Accorderie de Québec a fait des petits et des alliées ailleurs au Québec, si bien que ses membres ont aussi accès aux services offerts dans les autres Accorderies, soit celles de Montréal-Nord, de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, de Shawinigan et de Trois-Rivières.

Les coordonnées de l’Accorderie

L’Accorderie de Québec ouvre ses portes du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h et le mercredi jusqu’à 19 h.

Adresse : Église Notre-Dame de Jacques-Cartier, 160, rue Saint-Joseph Est, Québec (Québec) G1k 3A7
Téléphone : 418 525-0258
Télécopieur : 418 525-1177
Courriel : quebec@accorderie.ca
Site Web : www.accorderie.ca

==
Extrait du numéro du printemps 2011 du journal l'Infobourg.

L’Accorderie de Québec, un réseau d’échanges et de solidarité