Par Stéphane Robitaille

Difficile de juger la valeur d’un processus de consultation avant son aboutissement, mais il semble cette fois-ci que la Ville veuille honnêtement prendre en compte notre opinion sur le réaménagement du parc Lucien-Borne. Une enveloppe de 500 000 $ est réservée pour le réaménagement en question, ce qui ouvre assez large le champ des possibles.
Invité à la dernière réunion du comité de suivi pour ce dossier, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste aura donné son point de vue sur différentes questions. Entre autres, nous demandons un éclairage qui rendra les lieux plus sécuritaires en soirée, l’installation de récipients spéciaux pour récupérer les seringues usagées qui pullulent dans ce secteur, des espaces couverts pour pique-niquer, l’agrandissement des terrains sportifs et un aménagement permettant de rendre praticable en hiver le sentier reliant les côtes Sherbrooke et Salaberry. Aussi, il apparaît que l’idée de transformer une bonne partie de cet espace à vocation familiale en « parc à chiens » aura définitivement frappé un os.
Il ne reste maintenant à la Ville qu’à trouver les budgets pour s’attaquer à cette horrible bâtisse qu’on surnomme le centre «Lucien-Morne»…

==
Extrait du numéro de janvier 2003 du journal l'Infobourg.

Les consultations se suivent mais...