Par Bernard Caron et Alain Lalancette

Le dossier circulation ayant été considéré comme une priorité à la dernière assemblée générale annuelle du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, l’organisme vient de former un nouveau comité. En matière de circulation, deux secteurs seront privilégiés en cours d’année, soit le site environnant les coopératives d’habitation du Bon-Pasteur et les abords de l’école Saint-Jean-Baptiste. Dans ce dernier cas, notre action consistera d’abord à appuyer le collectif qui a déjà entrepris une démarche afin de faire abaisser la limite de vitesse sur les rues Saint-Jean et d’Aiguillon.

Les questions relatives à la circulation soulèvent toute la problématique de la mixité des fonctions (résidentielle, commerciale, etc.) et de l’équilibre entre elles. Or, selon nous, il importe de maintenir et de renforcer la fonction résidentielle afin de préserver la qualité de vie des résidants. De plus, cette problématique doit être envisagée d’un point de vue plus global, qui tienne compte de l’aménagement urbain. Ainsi, la prolifération des bars à proximité des zones résidentielles entraîne du vandalisme nocturne, du bruit et perturbe le sommeil de nombreuses personnes; quant à la vitesse automobile excessive, elle met en danger la sécurité des piétons (enfants, personnes âgées, etc.). Il faudrait donc revoir l’aménagement de quelques rues et refaire certains tracés de circulation. Il faudrait également détourner et interdire la circulation de transit dans les zones résidentielles, et limiter la vitesse là où cela s’avère nécessaire.

Évidemment, le comité est ouvert à toutes les suggestions et compte agir à l’égard d’autres problèmes de circulation qui pourraient lui être rapportés. À cet effet, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Nous vous invitons également à vous engager au sein du comité.

==
Extrait du numéro de janvier 2003 du journal l'Infobourg.

Un nouveau comité circulation