Par Yves Gauthier

La communauté altersexuelle1 de Québec s’est réapproprié sa fête. Les 3 et 4 septembre, la rue Saint-Jean sera l’hôtesse des activités organisées par Altern’Art de Québec, l’Association des gens d’affaires du Faubourg (AGAF), Action Culture, la Caisse populaire Desjardins de Québec et les commerçantEs gaiEs de la Capitale nationale.

La concertation longuement souhaitée par l’ensemble des organismes impliqués est maintenant chose faite. Il est tout à fait logique qu’il y ait une étroite coopération entre le milieu gai et les autres organismes, tant culturels qu’économiques, du faubourg. La collaboration se manifeste au niveau du partage des tâches et de l’ouverture d’esprit des uns vis-à-vis des autres. D’ailleurs, le faubourg Saint-Jean-Baptiste n’est-il pas reconnu comme un lieu d’intégration dans le respect et l’acceptation de la différence?

Cans cet esprit, l’AGAF sera responsable de la logistique de fermeture de rues et de toutes les tâches connexes. Quant à Action Culture, sa mission sera d’animer les trois grandes scènes, de même que l’ensemble de la rue, avec autant d’artistes que le budget le permettra. Pour ce qui est d’Altern’Art de Québec, promoteur et coordonnateur de la fête, sa responsabilité sera d’inviter touTEs les artistes, artisanEs et organismes sociocommunautaires à se faire connaître en assurant leur présence au cours de ces deux journées festives. La Caisse populaire Desjardins de Québec, en plus d’être un commanditaire majeur, s’occupera des communications.

Après les tiraillements vécus aux cours des trois dernières années avec Fierté Québec2, l’AGAF voit d’un bon œil que « cette fête annuelle revienne sous le contrôle de la communauté altersexuelle de Québec, en collaboration avec les commerçantEs de la rue Saint-Jean, les gens d’affaires gaiEs et ceux de notre association », confie M. Martin Léveillée, directeur général de l’AGAF.

Pour le président d’Altern’Art de Québec, M. Mario Bousquet, « il est important, non seulement de se reprendre en main, mais de présenter un événement festif qui va regrouper tous ceux et celles qui veulent affirmer leur orientation sexuelle et marquer leur différence, ainsi que tous les autres qui veulent découvrir différents aspects du vécu altersexuel ».

Mentionnons que contrairement aux dernières années, la rue Saint-Jean sera décorée de façon à indiquer la couleur de la fête. De même, les commerçantEs seront invitéEs à arborer des éléments décoratifs aux couleurs de l’arc-en-ciel, symbole de la communauté altersexuelle. De cette façon, tous et toutes sauront qu’ils/elles participent à une fête soulignant l’importance de la diversité sexuelle. De nombreuses activités sont prévues sur la rue qui sera piétonne pour l’occasion. Des scènes seront érigées pour une variété de spectacles, les artistes et artisanEs pourront exposer et vendre leurs oeuvres, des animateurs/trices de rue seront présentEs, le cinéma aura sa place, les organismes communautaires se feront connaître, les commerçantEs présenteront leurs dernières nouveautés ou nous offriront leurs plus récentes découvertes, les différents restaurants nous feront saliver, les terrasses et les bars s’ouvriront sur la rue, sans oublier les clowns qui feront sourire les jeunes et les moins jeunes.

L’occasion sera bonne de souligner la légalisation du mariage entre conjointEs de même sexe… enfin.

Pour plus d’informations:
info@alternartquebec.org

Notes:
1- altersexuelle: dont l’expression de la sexualité est autre que l’hétérosexualité.
2- Au moment d’aller sous presse, l’Infobourg a appris que la Ville de Québec avait refusé à Fierté Québec le droit d’utiliser les infrastructures municipales. Il ne devrait donc pas y avoir de Fierté Québec cette année.

==
Extrait du numéro d'été 2005 du journal l'Infobourg.

Fête Arc-en-ciel de Québec